Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Wall Street : hésite avant d'opter pour la hausse avec Brexit
information fournie par Cercle Finance28/12/2020 à 07:56

(CercleFinance.com) - La hausse était franche à l'ouverture mais elle a rapidement fondu avant de s'imposer sur le tard, à l'issue d'une séance écourtée qui précédait le long week-end de Noël.

L'indice Dow Jones a grappillé 0,23% à 30.200, le S&P-500 +0,36% à 3.703 et le Nasdaq Composite +0,26% à 12.805 (ce qui porte son gain annuel à +42,7%)... et le Russell-2000 s'est effrité de -0,16% à 2.004, non sans avoir battu initialement un nouveau record absolu 'intraday' à 2.014.

Wall Street a opté pour une attitude optimiste alors qu'un communiqué publié un peu avant 14H00 (heure de New York) confirmait la conclusion d'un accord de dernière minute entre l'UE et le Royaume Uni écartant le scénario d'un 'hard Brexit'.

L'entame des vaccinations en Europe continentale (une semaine après le Royaume Uni, notamment en France dimanche matin) n'a pas totalement occulté la progression rapide de la pandémie aux Etats-Unis.

Le facteur politique interne a également constitué un frein puisque Donald Trump refusait de contresigner l'accord sur le 'Covid relief bill' de 900Mds$, ne le jugeant pas assez généreux pour les ménages en difficulté (600$ par personne +600$ par enfant, Trump réclamait 2.000$/ménage afin que cela couvre à coup sur le paiement des loyers) et les petites entreprises.

Sans oublier le suspens entourant les prochaines élections sénatoriales en Géorgie où deux sièges restent à pourvoir, lesquels pourraient confirmer la majorité républicaine au Sénat (par 52 à 48).

Côté chiffres, pas de statistiques officielles le 24/12 mais un indicateur 'privé' assez intéressant, celui de Mastercard baptisé le 'Spending Pulse' : les ventes au détail aux Etats-Unis auraient augmenté de 3% du 11 octobre au 24 décembre (par rapport à 2019), dopées par une forte progression des ventes en ligne qui flirtent avec les 20% de la totalité des achats (+19,7%).

Côté valeurs, le Nasdaq-100 a été soutenu principalement par Tesla avec +2,5%, dans un volume de 23 millions de titres, soit environ 13,5Mds$, soit 25 fois le chiffre d'affaires du CAC40 négocié quelques heures plus tôt.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.