1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street grimpe mais reste prudente
Reuters26/05/2020 à 22:33

LA BOURSE DE NEW YORK TERMINE EN HAUSSE

par Sinéad Carew

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini mardi en hausse après trois jours de fermeture, le S&P-500 étant même repassé en cours de séance au-dessus des 3.000 points, l'optimisme des investisseurs sur le développement d'un vaccin contre le nouveau coronavirus et la reprise de l'activité économique étant tout de même tempéré par les nouvelles tensions entre les Etats-Unis et la Chine.

L'indice Dow Jones a gagné 529,95 points (2,17%) à 24.995,11.

Le S&P-500, plus large, a pris 36,32 points, soit 1,23%, à 2.991,77. Il est monté en séance jusqu'à 3.021,72 points.

Le Nasdaq Composite a connu une progression plus modeste de 15,63 points (0,17%) à 9.340,22 points.

Le S&P-500, principale référence des investisseurs, est repassé au-dessus des 3.000 points pour la première fois depuis le 5 mars. Il a toutefois réduit ses gains après les déclarations du conseiller de la Maison blanche Larry Kudlow, selon lequel Donald Trump est "tellement fâché contre la Chine sur le virus et d'autres sujets que l'accord commercial n'a plus autant d'importance pour lui qu'il n'en avait".

Le S&P-500 a désormais repris 37% depuis son creux du 23 mars, lorsque l'épidémie de COVID-19 commençait à frapper de plein fouet l'Europe et les Etats-Unis, et il est environ 11% en-dessous de son record de février.

"Il y a plus d'optimisme sur les vaccins et tous les 50 Etats (américains) ont rouvert à des degrés divers", souligne John Praven, gérant de portefeuilles chez QMA, une société de PGIM.

Les valeurs liées au tourisme, particulièrement malmenées en raison des confinements de population imposés à travers le monde, ont brillé mardi à l'image du croisiériste Carnival Corp, qui a bondi de 12,6%.

Certains craignent cependant que le redressement de Wall Street soit trop rapide.

"L'impact (de la crise sanitaire) sur l'économie et les bénéfices des entreprises se constatera pendant plusieurs trimestres, je ne suis pas sûr que cela soit complètement intégré dans le prix des actions", dit Robert Wyrick, responsable de l'investissement chez Post Oak Private Wealth Advisors.

La Bourse de New York a partiellement rouvert ses salles des marchés mardi dans le célèbre bâtiment du 11, Wall Street. Elles étaient fermées depuis le 23 mars.

(version française Bertrand Boucey)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6372765
    27 mai07:43

    Le prix des actifs monte et c'est normal avec toute la monnaie créée "à partir de rien" : on assiste à une très forte dévaluation des monnaies. Cette monnaie ne va pas dans les salaires => le pouvoir d'achat diminue. La décorrélation avec de l'inflation galopante pose un problème a long terme : qui va pouvoir se "payer" en bourse des actifs hors de prix ? Des fonds qui vont réclamer encore plus de baisse de salaires ? Black Rock dirige l'Europe !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.32 +0.48%
4970.48 +1.01%
43.2 +2.01%
65.45 +3.53%
1.13 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer