Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street finit quasiment étale, grâce aux high techs

Reuters01/02/2016 à 22:41

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Tanya Agrawal

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en étant pratiquement étale lundi, remontant dans les derniers échanges grâce aux gains de valeurs high tech telles qu'Alphabet et Facebook.

Les actions américaines avant cela avaient subi l'impact de cours du pétrole qui ont repris leur glissade tandis que des indicateurs chinois médiocres ont contribué une fois de plus à alimenter les craintes d'un ralentissement économique mondial.

L'activité dans le secteur manufacturier chinois s'est encore contractée en janvier, ont montré l'indice PMI officiel tout comme l'indice PMI Markit.

Le brut, qui a décroché de plus de 70% depuis la mi-2014, a perdu dans les 4% après l'annonce de ces statistiques chinoises. Et ce même si le ministre russe de l'Energie, Alexander Novak, et son homologue vénézuélien, Eulogio Del Pino, ont discuté de l'éventualité d'ouvrir des consultations entre l'Opep et les producteurs en dehors de l'organisation dans un avenir proche, selon le ministère de l'Energie russe.

Le marasme pétrolier a donné un coup de blues à la Bourse en début d'année, au point que les traders s'attendent à ce que la Réserve fédérale revoit à la baisse le nombre de hausses des taux auxquelles elle pense procéder. Ils ne fixent qu'à 17% la probabilité d'une nouvelle hausse des taux en mars.

Le fait que les dépenses de consommation aient stagné en décembre et que l'activité manufacturière se soit contractée pour le quatrième mois d'affilée en janvier aux Etats-Unis n'a fait qu'ajouter à la prudence ambiante.

L'indice Dow Jones a perdu 17,12 points (0,1%) à 16.449,18. Le S&P-500, plus large, a cédé 0,86 point (0,04%) à 1.939,38. Le Nasdaq Composite a pris 6,41 points (0,14%) à 4.620,37. L'indice S&P, qui a connu son pire mois de janvier depuis 2009, est en baisse de 5% depuis le début de l'année.

CHIFFRES "PRÉOCCUPANTS"

"Les chiffres des dépenses de consommation sont préoccupants", a dit Randy Frederick (Charles Schwab). "On n'arrête pas de dire qu'il y a une demande de consommation en réserve qui va finir par se manifester mais pour l'instant on n'en voit pas grand-chose".

Les dépenses de consommation, qui représentent plus des deux tiers de l'activité économique des Etats-Unis, sont considérées comme un élément encourageant de l'économie américaine, à la différence de l'export, dont la croissance est faible, tandis que les entreprises s'efforcent de résorber leurs stocks d'invendus.

Ces indicateurs s'inscrivent en droite ligne d'une croissance qui a été timide au quatrième trimestre.

Pour sa part, la "saison" des résultats bat son plein et les bénéfices des sociétés sont attendus en baisse de 4,1%, suivant Thomson Reuters I/B/E/S.

Alphabet, société mère du moteur de recherche Google qui a publié ses trimestriels après la clôture, a annoncé un chiffre d'affaires meilleur que prévu, grâce à de solides ventes publicitaires sur les matériels mobiles et sur YouTube, et est en passe d'ouvrir la séance boursière de mardi en étant la première capitalisation boursière américaine.

L'action a fini en hausse de 1,24% à 770,77 dollars et progressait bien en après-Bourse.

Abbott Laboratories a annoncé l'acquisition de son compatriote Alere pour 5,8 milliards de dollars afin de se renforcer dans les produits de diagnostic et pénétrer de nouveaux marchés. Abbott a gagné 1,6% et Alere a bondi de 45,5%.

Yahoo, qui publiera ses trimestriels mardi, doit annoncer le même jour une compression des effectifs de 15%, croit savoir le Wall Street Journal. L'action Yahoo, en baisse de 12,6% depuis le début de l'année et d'environ un tiers sur les douze derniers mois, finit sur un modeste gain de 0,2%.

Toujours dans le compartiment high tech, Facebook avance de 2,6%.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

67.89 -0.98%
5387.38 +1.34%
11.76 +1.07%
162.4 +0.74%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.