Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall Street finit étale malgré les frappes en Syrie et l'emploi

Reuters 07/04/2017 à 23:00

WALL STREET FINIT INCHANGÉE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé vendredi quasi-inchangée sans céder à l'inquiétude en dépit de frappes aériennes américaines en Syrie et de chiffres de créations d'emplois aux Etats-Unis au mois de mars nettement inférieurs aux attentes.

La séance a aussi été animée par des propos de l'influent président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley, selon lesquels la réduction par la banque centrale américaine de la taille de son bilan de 4.500 milliards de dollars (4.250 milliards d'euros) n'entraînera qu'une "petite pause" dans la trajectoire de relèvement des taux directeurs.

A la clôture, l'indice Dow Jones cède 6,85 points points, soit 0,03%, à 20.656,10.

Le S&P-500, plus large, perd 1,95 point, soit 0,08%, à 2.355,54.

Le Nasdaq Composite recule de son côté de 1,14 point (-0,02%) à 5.877,81.

Sur la semaine, le Dow Jones a fait du surplace tandis que le S&P 500 a perdu 0,3% et que le Nasdaq Composite a reculé de 0,57%.

Les Etats-Unis ont bombardé une base aérienne en Syrie dans la nuit de jeudi à vendredi, trois jours après l'attaque chimique contre un village du nord-ouest de la Syrie, première action militaire directe des Etats-Unis contre le régime syrien de Bachar al Assad en six ans de guerre civile.

Les investisseurs ont toutefois été rassurés par les déclarations de Washington selon lesquelles cette intervention n'ouvrait pas la voie à un engagement américain durable dans le conflit syrien.

L'économie américaine n'a créé que 98.000 au mois de mars, le nombre le plus faible depuis 10 mois, selon des données publiées vendredi par le département du Travail. La baisse du taux de chômage à un plus bas de près de 10 ans a toutefois montré que le marché du travail reste tendu.

Lees investisseurs ont aussi été rassérénés par les déclarations du président américain au cours de sa rencontre de deux jours avec son homologue chinois en Floride qui contrastaient avec la rhétorique anti-chinoise de sa campagne électorale.

Donald Trump a déclaré vendredi qu'il avait avancé dans ces discussions avec Xi Jinping et qu'il espérait qu'ils pourraient surmonter de nombreux problèmes.

"Ce n'est pas les sujets qui ont manqué aujourd'hui. En dehors de l'économie, il y a Chine, il y a la Syrie", a dit Sean Lynch, co-responsable de la stratégie sur les actions de Wells Fargo Investment Institute.

Signe d'un regain d'aversion au risque, les secteurs défensifs comme les télécoms et les services aux collectivités ont terminé en hausse de 0,55% et 0,1% respectivement.

Les biens de consommation non-cycliques, autre secteur défensif, ont été soutenus par la hausse de 2,06% de Wal-Mart Stores, après le relèvement de la recommandation de Telsey Advisors, qui estime que le numéro un mondial de la grande distribution est en train de retrouver sa position de force.

Dans le compartiment de la défense, Raytheon, le fabricant des missiles Tomahawk utilisés par la Navy contre Damas, a terminé en hausse de 1,47%.

L'or a bénéficié de son statut de valeur-refuge, atteignant un plus haut de cinq mois a 1.270,46 dollars l'once avant de céder une partie de ces gains pour revenir à 1.255,26 dollars l'once (+0,31%).

(Sinead Carew, Marc Joanny pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.