Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street finit en forte baisse une séance très volatile

Reuters24/08/2015 à 23:09

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Noel Randewich et Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Les marchés boursiers américains ont perdu plus de 3% lundi, leur cinquième séance consécutive de baisse, au terme d'une séance particulièrement volatile, la chute des Bourses chinoises attisant les craintes des investisseurs du monde entier.

Wall Street a néanmoins effacé la majeure partie de ses pertes du début de séance, grâce principalement à un rebond spectaculaire d'Apple.

L'indice Dow Jones a brièvement perdu jusqu'à 1.000 points - du jamais vu - en tout début de séance, soit près de 6,7%.

En clôture, il affichait un recul de 588,40 points, soit 3,57%, à 15.871,35, des achats à bon compte ayant limité le repli au terme d'une séance très agitée.

"La situation est devenue très désordonnée, puis je pense que des acheteurs ont commencé à apparaître. Mais un bon nombre d'entre eux étaient des acheteurs de court terme par nature et ils ont pris une partie de leur bénéfice au moment du déjeuner", a expliqué Rick Meckler, président de la société d'investissement LibertyView Capital Management.

Le Standard & Poor's-500 a quant à lui cédé 77,68 points (-3,94%) à 1.893,21 et le Nasdaq Composite a reculé de 179,79 points (-3,82%) à 4.526,25.

Le S&P-500 et le Nasdaq accusent désormais l'un comme l'autre un repli de plus de 10% par rapport à leur plus haut de l'année écoulée, un écart qui définit une "correction" en jargon boursier.

Avant lundi, jamais le Dow Jones n'avait affiché un recul de plus de 800 points. Sa chute initiale est intervenue après celle de 8,5% des marchés chinois.

En Europe, les principales places boursières ont perdu entre 3,75% et 5,5%.

Les contrats à termes ("futures") sur le Dow, le S&P-500 et le Nasdaq ont été brièvement suspendus avant l'ouverture des marchés après avoir déclenché un "coupe-circuit", une mesure censée réduire la volatilité.

APPLE A RAMENÉ SA BAISSE DE 13% À 2,5%

L'indice de volatilité du CBOE, surnommé "l'indice de la peur" a affiché un bond de plus de 90% à 53,29, au plus haut depuis janvier 2009, en pleine crise financière mondiale. Mais en fin de séance, sa hausse était revenue à 45,3%, à 40,74.

Le titre Apple a quant à lui perdu jusqu'à 13% avant de rebondir grâce aux déclarations du directeur général du groupe, Tim Cook, sur les performances commerciales en Chine.

L'action Apple a fini en baisse de 2,5% à 103,12 dollars après un plus bas à 92 dollars. Elle avait culminé à 134,54 dollars fin avril.

Les dix grands secteurs du S&P-500 ont tous fini dans le rouge, la baisse atteignant 5,18% pour celui de l'énergie. Aucune des 30 valeurs du Dow n'est parvenue à terminer en hausse.

Le mouvement de panique subi par les marchés américains, comme en Europe et en Asie, est dû à l'absence de nouvelles mesures de soutien à l'économie et aux marchés financiers en Chine, malgré la baisse ininterrompue des Bourses de Shanghaï et Shenzhen.

La crainte d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise, qui aurait sans nul doute des répercussions mondiales, pèse aussi sur les matières premières, du pétrole à l'aluminium en passant par le cuivre, tous au plus bas depuis 2009.

"L'émotion a pris le dessus chez les investisseurs", estime Philip Blancato, directeur général de Ladenberg Thalmann Asset Management. "L'idée selon laquelle l'économie chinoise peut entraîner l'économie américaine dans la récession est ridicule, alors qu'elle fait deux fois la taille de l'économie chinoise et qu'elle repose sur la consommation."

Effet collatéral de la chute des marchés boursiers mondiaux: la probabilité estimée par les traders d'une hausse des taux de la Réserve fédérale le mois prochain n'est plus que de 24%; contre 30% vendredi 46% une semaine auparavant, selon les données de Tullett Prebon.

Aux valeurs, Alibaba a perdu 3,49% à 65,80 dollars, sous son cours d'introduction de septembre dernier (68 dollars). Le géant chinois du commerce électronique est la deuxième grande valeur high-tech à repasser ainsi en dessous son prix de mise sur le marché en quelques jours, après Twitter jeudi dernier.

Le titre Twitter a encore abandonné 2,71% lundi.

(Marc Angrand pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.