Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall Street et le marché obligataire en désaccord

Reuters04/05/2014 à 21:40

WALL STREET ET LE MARCHÉ OBLIGATAIRE EN DÉSACCORD

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street près de ses records historiques et les rendements de la dette du Trésor américain à des plus bas de plusieurs années reflètent les divergences entre les investisseurs en actions et en obligations concernant l'avenir de l'économie américaine.

L'indice S&P 500 est à moins de 1% de son plus haut niveau historique. Après un premier trimestre paralysé par le froid, les intervenants à Wall Street s'appuient sur la tendance à l'augmentation des dépenses de consommation et des commandes à l'industrie pour parier sur une reprise de la croissance.

"Les statistiques laissent penser que cette année pourrait marquer un tournant", estime Quincy Krosby, responsable de la stratégie chez Prudential Financial à Newark dans le New Jersey.

Mais les investisseurs sur le marché obligataire voient les choses autrement. Les rendements à 10 ans ont touché leur plus bas en cinq mois et les rendements à 30 ans sont tombés à leur plus bas depuis juin vendredi, en réaction à la stagnation des salaires et à la contraction de la population active révélées dans le rapport sur l'emploi américain au mois d'avril.

Ces données suggèrent, selon les analystes obligataires, que la demande restera morose aux Etats-Unis et l'inflation faible, alors que la Réserve fédérale continue à réduire son programme d'injections de liquidités (assouplissement quantitatif).

"Les investisseurs sur le marché des taux commencent à se rendre compte qu'il n'y a aucun signe d'inflation, alors même que la Fed réduit son plan d'assouplissement quantitatif", écrit dans une note de recherche Andrew Wilkinson, analyste chez Interactive Brokers à Greenwich, dans le Connecticut.

Les cours des obligations profitent aussi de l'inquiétude face à la montée de tensions dans la crise ukrainienne.

A Wall Street, la hausse des cours s'est concentrée jusqu'à présent sur les secteurs défensifs comme les services collectifs qui ont pris 14% depuis le début de l'année, tandis que les valeurs cycliques de consommation comme Amazon.com sont en baisse de 4,2%, plus forte baisse sectorielle de l'année.

Mais cette tendance pourrait être en train de changer. Selon les dernières statistiques, la rotation des portefeuilles d'actions penche en faveur du secteur cyclique de l'énergie.

De même, le taux d'utilisation des capacités de production a atteint le mois dernier son plus haut niveau en près de six ans et devrait encore augmenter au mois d'avril.

De surcroît, les données de la Fed ont montré la semaine dernière que le crédit aux secteurs du commerce et de l'industrie ont augmenté à un rythme soutenu le mois dernier.

Tout ceci pourrait bien signifier que le marché obligataire, généralement le plus raisonnable des deux, se trompe peut-être.

"Nous pensons que la valorisation du marché des obligations du Trésor n'a pas suffisamment pris en compte le potentiel d'explosion de la croissance du PIB", estime Millan Mulraine, chez TD Securities USA à New York dans une note de stratégie.

Warren Buffet, PDG de Berkshire Hathaway, s'est montré de cet avis dans une interview accordé à Reuters Insider en marge de l'assemblée générale des actionnaires du conglomérat.

"Je ne crois pas qu'il y ait un bon investissement sur le marché des taux, non", a-t-il déclaré.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.