Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : est passé très près d'un signal de retournement
Cercle Finance21/09/2020 à 08:18

(CercleFinance.com) - Wall Street revient de loin : à mi-séance, d'importants supports court terme sur le Nasdaq (-2,6%) et le S&P500 (-1,9%) étaient sérieusement menacés : cela aurait pu déboucher sur un véritable basculement, qui a été empêché in extremis grâce à des rachats ciblés sur les 'titans' de la cote.

Plus de la moitié de ces pertes ont été effacées au cours des deux dernières heures de cotations, dans des volumes considérables liés aux arbitrages de fin de trimestre.

Au final, le Dow Jones ne cède que -0,88%, le S&P500 -1,12% à 3.319, le Nasdaq Composite -1,07% (ce qui lui permet de préserver les 10.800, alors que le Nasdaq-100 avec -1,3% en termine à 10.936 (tout le monde a placé des 'stops' sous 10.900, l'ex-plancher du 11 août et ex-résistance des 13 et 20 juillet).

Le Russel-2000 limite la casse avec -0,38% mais le Dow utilities (services aux collectivités) a décroché de près de -2%: ces actions offrant de bons rendements n'ont pas illustré leur statut de 'défensives'.

Si Wall Street n'avait tenu compte que des indicateurs 'macro', les indices US auraient dû finir en hausse : l'indice composite des indicateurs avancés du Conference Board pour août s'est inscrit en hausse de +1,2% le mois dernier, à 106,5 en août.

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan grimpe de +4,8Pts à 78,9 points en estimation préliminaire au mois de septembre, bien au-delà du consensus des économistes (hausse de +1%, à 75).

Les facteurs techniques ont été prédominants (de gros ajustements de position sur les actions les plus traitées via des options) mais certains secteurs continuent de pâtir des craintes de reconfinement.

Le secteur des promoteurs immobiliers a vu les leaders chuter de -5% en moyenne, seuls les croisiéristes et hôteliers ont fait pire avec -5,5%.

Le secteur pétrolier finit sur une note contrastée : Marathon Oil a pris +3%, Apache +1,9%, mais Exxon a lâché -1,6% et Occidental -1,9%.

Le Nasdaq a été plombé par Incyte -4%, Qualcomm -3,7%, Apple -3,2%, Western Digital -2,9%, Alphabet -2,4%, AMD -2,1%, Amazon -1,8%...

Quelques progressions sympathiques sur Zoom +6,2%, Tesla +4,4%, Mercadolibre +1,8%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer