1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street en hausse dans les premiers échanges
Reuters25/02/2016 à 15:44

    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur   
 
    NEW YORK, 25 février (Reuters) - La Bourse de New York a 
ouvert jeudi en hausse, la relative stabilité des cours du 
pétrole laissant pour la première fois depuis longtemps les 
indicateurs macroéconomiques et les résultats d'entreprise 
dicter la tendance. 
    L'indice Dow Jones  .DJI  gagne 52,12 points, soit 0,32%, à 
16.537,11 quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & 
Poor's 500  .SPX , plus large, progresse de 0,29% à 1.935,30 et 
le Nasdaq Composite  .IXIC  prend 0,15% à 4.549,47. 
    Tous les indices sectoriels du S&P sont dans le vert, à 
l'exception de l'énergie  .SPNY , qui ne parvient pas à 
décoller. 
    Salesforce.com  CRM.N  bondit de 11,13% à 69,48 dollars, 
signant la plus forte hausse du S&P-500. Le spécialiste des 
logiciels dématérialisés a relevé sa prévision de chiffre 
d'affaires annuel après avoir réalisé des ventes supérieures aux 
attentes au trimestre clos le 31 janvier. 
    HP Inc  HPQ.N  cède en revanche 6,19% à 10,15 dollars, l'une 
des plus mauvaises performances du S&P-500. L'entreprise, qui a 
recueilli les activités imprimantes et PC de Hewlett-Packard, a 
fait état mercredi d'un chiffre d'affaires trimestriel en repli 
de près de 12% en raison d'une baisse de la demande pour ses 
produits.   
    Au-delà des valeurs, les investisseurs ont appris une heure 
avant l'ouverture que les commandes de biens durables aux 
Etats-Unis avaient rebondi plus vigoureusement que prévu en 
janvier, de 4,9%, soit la plus forte hausse en 10 mois. 
    Cette statistique constitue un signe supplémentaire que le 
pire est peut-être désormais passé pour le secteur manufacturier 
américain, pénalisé par la vigueur du dollar, la faible demande 
mondiale et les coupes dans les investissements dans le secteur 
énergétique avec la chute des cours du pétrole. 
 
 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick 
Vignal) 
  
  

Valeurs associées

Index Ex 0.00%
Index Ex 0.00%
Index Ex -0.15%
HP
NYSE 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer