Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street en forte baisse, le coronavirus inquiète à nouveau
Reuters26/06/2020 à 22:34

WALL STREET TERMINE EN NETTE BAISSE

par April Joyner

(Reuters) - La Bourse de New York a fini vendredi en nette baisse, les trois grands indices perdant plus de 2%, en raison des craintes suscitées par la recrudescence des cas de contamination par le nouveau coronavirus aux Etats-Unis, susceptible de faire replonger l'économie américaine.

Le Texas et la Floride ont ainsi ordonné vendredi aux bars de fermer à nouveau leurs portes, ces deux Etats étant contraints de faire machine arrière sur la levée du confinement face à la flambée des contaminations sur leur territoire.

Outre ces inquiétudes sur le front sanitaire, la Réserve fédérale a jeté un coup de froid sur le secteur bancaire en décidant de limiter les dividendes des grands établissements et de leur interdire les rachats d'actions au troisième trimestre au vu des résultats de tests de résistance effectués face à divers scénarios de récession liés à la pandémie de coronavirus.

L'aversion au risque a enfin été accentuée par un article du Wall Street Journal selon lequel, aux dires de responsables chinois, toute "ingérence" américaine au sujet de Hong Kong et de Taiwan pourrait amener la Chine à revenir sur ses engagements en matière d'achats de produits agricoles aux Etats-Unis, ce qui remettrait en cause l'accord commercial de phase 1 conclu entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Avec cette accumulation de nouvelles, l'indice Dow Jones a cédé 730,05 points (-2,84%) à 25.015,55.

Le S&P-500, plus large, a perdu 74,71 points, soit 2,42%, à 3.009,05.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 259,78 points (-2,59%) à 9.757,22 points.

Pour la première fois depuis 15 jours, le S&P a clôturé sous sa moyenne mobile à 200 jours, un support technique très surveillé en tant qu'indicateur de la tendance de long terme.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a perdu 2,87%, le S&P-500 3,31% et le Nasdaq 1,87%, selon des données provisoires.

Aux valeurs, JPMorgan, Citigroup, Bank of America et Goldman Sachs ont perdu entre 5,5% et 8,7% en raison des décisions de la Fed sur les banques.

Facebook a chuté de 8,32%. Il a souffert de la décision du géant de la grande consommation Unilever de se joindre à la liste des annonceurs ayant décidé de ne plus diffuser de publicités sur Facebook, Instagram et Twitter (-7,4%) jusqu'à la fin de l'année face aux "discours de division et de haine" propagés sur les réseaux sociaux en vue de l'élection présidentielle aux Etats-Unis en novembre.

L'équipementier sportif Nike a abandonné 7,62% après la publication d'une perte trimestrielle inattendue.

L'enseigne de prêt-à-porter Gap a en revanche bondi de 18,8% après avoir conclu un partenariat avec la marque Yeezy du rappeur Kanye West.

(version française Bertrand Boucey)

Valeurs associées

NYSE +0.28%
NYSE -0.29%
NASDAQ +6.49%
NYSE -0.12%
NYSE +0.01%
NYSE -0.51%
NYSE +2.42%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlcbnb
    29 juin07:59

    Question statistique (difficile à vérifier), il y a plus de nouveaux cas, mais moins de décès. On peut supposer que le nombre de décès est plus fiable que le nombre de cas. Si cette statistique est correcte, le virus serait atténué (suite au UVB?). si cela s'avère correct, le virus pourrait disparaître comme il est arrivé, tandis que le vaccin aura été une belle étape de recherche. les japonnais avaient déjà proposé un vaccin contre un autre coronavirus en 1983.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4885.13 -0.98%
1.1867 -0.08%
33.045 -2.35%
13.302 -1.29%
45.21 +0.20%

Les Risques en Bourse

Fermer