Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : dopé par la nomination de J.Yellen aux finances
Cercle Finance23/11/2020 à 23:58

(CercleFinance.com) - Comme un bonheur n'arrive jamais seul, de nouvelles annonces de vaccin (Astra Zeneca revendique 90% d'efficacité en 'phase 3' sur certaines typologies de patients) ont été complétées par l'annonce de la nomination de Janet Yellen comme future Secrétaire US au Trésor.

Le Dow Jones gagné 1,12% à 29.591, effaçant ses pertes de la semaine dernière. Le S&P-500 s'adjuge +0,56% (à 3.577) grâce au compartiment des valeurs pétrolières (qui affichent une hausse moyenne de +8%, une des plus fortes de l'histoire).

Le Nasdaq a grappillé +0,22% à 11.880 grâce à la hausse du seul titre Tesla qui engrange encore +6,6% et inscrit un nouveau record absolu à 526$.

Pour la seconde séance consécutive, le Russel-2000 a effectué un véritable cavalier seul à la hausse et il termine sur un gain spectaculaire de +1,85%, pulvérisant un nouveau record absolu de clôture à 1.818Pts et record absolu intraday à 1.827,6 vers 21H (heure de l'annonce de la nomination de J.Yellen aux finances).

Joe Biden a tenu parole, il a constitué et dévoilé son équipe avant Thanksgiving... et il a clôturé les nominations en apothéose, avec celle -qui ne faisait plus grand mystère depuis ce weekend- de Janet Yellen au poste de (future) Secrétaire US au Trésor.

Cette même Janet Yellen qui fut conseillère de Barack Obama avant de prendre la tête de la FED en 2014 et jusqu'en janvier 2018, Trump décidant de ne pas renouveler son mandat (parce que trop marquée 'démocrate') pour lui préférer Jerome Powell, avec lequel les relations tourneront rapidement au vinaigre pour dériver vers une franche animosité (plusieurs fois Trump menacera de remplacer Powell à mi-mandat, du jamais vu en un siècle d'existence de la FED, aucun de ses patrons ne fut jamais limogé).

Janet Yellen une 'colombe monétaire' qui approuve et soutient tous les programmes de relance budgétaire et qui n'a jamais identifié la formation d'une bulle à Wall Street en 26 ans de carrière à la FED : ni la bulle des 'dot.Com', ni la bulle des 'subprime' (et par principe, les inconvénients du dégonflement d'une bulle l'emportent sur les bénéfices selon elle).

Dans l'après-midi, les investisseurs avaient pris connaissance de l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale aux Etats Unis: en l'absence de confinement, elle progresse de 56,3 vers 57,9 en novembre.

Ce score est le plus élevé depuis 68 mois, ce qui ne signifie pas que le PIB croît plus fortement qu'en mars 2013... mais que la série reprise actuelle est plus rapide (ou véloce) qu'à l'époque.

Avec la perspective d'un retour à la normale de la croissance une fois le Covid éradiqué par un ou plusieurs vaccins (les spécialistes des questions de santé sont beaucoup plus prudents que Wall Street dans leurs prévisions), le secteur énergie a littéralement flambé avec Occidental +16,8%, Apache +12,4%, Diamondbak +11,7%, EOG +11%, Valero +10,4%, Marathon Oil +10,2%, Devon +10%, Pipneer +9,1%, Halliburton +8,9%, Nal Oilwell et Concho +7,9%, Conoco +7,7%, Schlumberger +6,9%, Oneok +6,7%, Exxon +6,6%, Chevron +6,1%....

Le Nasdaq s'est maintenu dans le vert grâce à Tesla +6,6% (à 522$, qui a bénéficié d'un relèvement d'objectif de cours de Beremberg à 560$ et qui pèse désormais 30% de la capitalisation de tous les constructeurs et équipementiers automobiles), Applied +4,9%, Micron +4,5%, NXP +3,6%, KLA +3,2%,

Le Nasdaq a longtemps évolué dans le rouge dans le sillage de Verisk -3,1%, Apple -3%, Netflix -2,4%, Baidu et Zoom -2,3%, eBay +1,9%, Qualcomm -1,5%...

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer