Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall Street décroche, déçue par les résultats

Reuters20/10/2012 à 00:34

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a subi vendredi sa plus forte baisse depuis quatre mois, les résultats jugés décevants de plusieurs multinationales ayant pesé sur les valeurs de l'industrie, de la grande consommation et des hautes technologies.

Ce vendredi marquait le 25e anniversaire du "lundi noir" de 1987, une séance durant laquelle le Dow Jones avait chuté de 22,6%, la plus lourde perte de toute l'histoire de Wall Street.

Valeur emblématique du jour, General Electric a abandonné 3,42% après un chiffre d'affaires trimestriel moins bon qu'attendu, pénalisé entre autres par l'appréciation du dollar, qui a occulté la hausse des bénéfices. Le conglomérat a néanmoins confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Le S&P 500 a une nouvelle fois testé le support de sa moyenne mobile sur 50 jours, sur lequel il était parvenu à rebondir plus tôt dans la semaine.

L'indice phare de la place new-yorkaise évolue dans une fourchette étroite depuis l'annonce, le 13 septembre, du nouveau plan de rachat d'actifs de la Réserve fédérale. Depuis cette date, le S&P 500 est resté cantonné entre ses plus hauts de près de cinq ans et sa moyenne mobile sur 50 jours.

"Il semble que nous restions dans cette fourchette étroite, pas très loin des plus hauts pour l'instant, ce qui est une bonne chose, mais il faudrait que les résultats commencent à s'améliorer, sinon on risque de souffrir", a commenté Ryan Detrick, stratège technique de Schaeffer's Investment Research.

Les résultats de sociétés cotées publiés jusqu'à présent n'ont dépassé le consensus en termes de chiffre d'affaires que dans 41,4% des cas, un chiffre nettement inférieur à la moyenne des quatre derniers trimestres (55%) et plus éloigné encore de la moyenne de long terme (62%), selon les données Thomson Reuters.

HONEYWELL ET MANPOWER ÉCHAPPENT À LA BAISSE

McDonald's a perdu 4,5% après l'annonce d'une baisse de ses profits plus prononcée qu'anticipé au troisième trimestre. Le géant du "fast food" a été le principal contributeur au recul du Dow Jones.

Ce dernier a perdu 205,43 points, soit 1,52%, à 13.343,51. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs professionnels, a cédé 24,15 points (-1,66%) à 1.433,19 et le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a reculé de 67,24 points (-2,19%) à 3.005,62.

Pour les trois indices phares de la place, il s'agit de la plus forte baisse depuis le 21 juin.

Sur la semaine, le Dow a néanmoins gagné 0,11% et le S&P 500 0,32% mais le Nasdaq a abandonné 1,26%.

En hausse sur les trois premières séances de la semaine, le marché phare des valeurs technologiques a souffert jeudi et vendredi de plusieurs grosses déceptions, à commencer par celle causée par les résultats de Google, publiés par erreur en plein milieu de séance.

Le titre du géant de l'internet, qui avait chuté de 8% jeudi, a encore abandonné 1,9% vendredi.

Microsoft, qui avait annoncé jeudi soir après la clôture un repli de 22% de ses profits trimestriels, a quant à lui reculé de 2,9%.

Toujours parmi les technologiques, le fabricant de microprocesseurs Advanced Micro Devices a vu son cours chuter de 16,8% après des prévisions décevantes et l'annonce de la suppression de près d'un emploi sur six.

"Les technos sont évidemment très sensibles à la conjoncture américaine et à la conjoncture mondiale, et le fait qu'elle ratent régulièrement le consensus favorise une mentalité 'vendez d'abord, posez vous des questions ensuite'", explique Ryan Detrick.

L'indice S&P des hautes technologies a abandonné 2,32% et le PHLX des semi-conducteurs 3,02%.

Dans ce climat morose, Manpower s'est distingué, gagnant près de 10% après des trimestriels supérieurs au consensus et des prévisions jugées encourageantes.

Le groupe diversifié Honeywell a quant à lui gagné 1,74%, soutenu par la hausse de 10% de son bénéfice au troisième trimestre.

Angela Moon et Chuck Mikolajczak, Marc Angrand pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.