Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall Street dans l'attente du référendum britannique

Reuters 20/06/2016 à 06:00
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimanche) 
    par Saqib Iqbal Ahmed 
    NEW YORK, 19 juin (Reuters) - Wall Street s'apprête à vivre 
une semaine tendue dans l'attente du référendum britannique sur 
l'Union européenne, dont l'issue pourrait avoir d'importantes 
conséquences pour l'économie mondiale et, par ricochet, sur le 
marché boursier américain. 
    La séance de vendredi, quand seront connus les résultats de 
la consultation de la veille, pourrait être la plus chargée de 
l'année d'autant que les gérants de fonds prendront connaissance 
ce jour-là de la révision annuelle des indices FTSE Russell. 
    La Bourse américaine risque de fortement baisser en cas de 
victoire du "Brexit", mais un vote en faveur du maintien du 
Royaume-Uni dans l'UE n'entraînera pas forcément d'euphorie 
compte tenu des inquiétudes sur l'économie américaine. 
    "On reste dans l'ornière", juge Jeff Morris, responsable des 
actions américaines chez Standard Life Investments à Boston. 
    L'avance prise dans les sondages par le camp du "Leave" a 
pesé sur les marchés d'actions en début de semaine dernière 
jusqu'à l'annonce, jeudi, de la suspension de la campagne après 
le meurtre de la député travailliste pro-européenne Jo Cox. 
    Ce drame a d'ailleurs fait rebondir Wall Street jeudi, dans 
l'espoir d'un sursaut du "In", mais le marché est reparti à la 
baisse dès vendredi et le Standard & Poor's-500  .SPX , l'indice 
de référence des gérants américains, a cédé 1,2% sur l'ensemble 
de la semaine.  .NFR  
    D'un point de vue économique, une sortie du Royaume-Uni de 
l'UE ne serait pas forcément problématique pour les Etats-Unis, 
même si un certain nombre de multinationales se sont implantées 
dans le royaume pour en faire un tremplin vers le marché unique. 
    Mais le Brexit a pris une ampleur particulière dans le 
contexte actuel d'inquiétudes sur la croissance, explique Eric 
Wiegand, gérant chez US Bank. "Dans un environnement de 
croissance faible, même les petits problèmes deviennent plus 
aigus", dit-il. 
    Certains investisseurs préfèrent ne pas prendre de risque. 
"Nous avons réduit notre exposition internationale pour réduire 
la part de risque dans notre porfeuille global. On verra quand 
les nuages commenceront à se dissiper", dit Alan Gayle, 
responsable des allocations d'actifs chez RidgeWorth Investments 
à Atlanta. 
    L'indice Vix de la volatilité  .VIX , considéré comme le 
baromètre de la peur à Wall Street, a atteint jeudi un pic de 
quatre mois avant de redescendre en réaction à la suspension 
temporaire de la campagne au Royaume-Uni. 
    "Les investisseurs sont plus nombreux à chercher à couvrir 
leurs risques", constate Stewart Warther, un stratège de BNP 
Paribas spécialisé dans les dérivés sur actions. 
    L'arrivée à échéance des options sur le S&P-500 vendredi 
viendra encore accroître la volatilité, tout comme les 
ajustements de portefeuille liés à la révision annuelle des 
indices Russell 2000 et Russell 1000. 
    Les fonds indexés sur ces indices seront alors tenus de 
vendre ou d'acheter des titres pour continuer de les répliquer. 
    Les gérants qui auraient pu être tentés d'anticiper la 
révision vont préférer attendre le résultat du référendum 
britannique, estime Chad Dale, responsable de la recherche sur 
les indices chez ITG à Toronto. "Ce qui aura pour effet de 
comprimer les ajustements de portefeuille sur la dernière séance 
(de la semaine)." 
 
 (avec Chuck Mikolajczak, Véronique Tison pour le service 
français) 
  
 
 

Valeurs associées

-0.15%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.