Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall Street commence le troisième trimestre en hausse

Reuters02/07/2013 à 00:51

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a entamé le troisième trimestre sur une note positive, portée par des indicateurs macro-économiques attestant une nouvelle fois de la solidité de certains pans de l'activité du pays.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,44%, soit 65,36 points, à 14.974,96. Le S&P-500, plus large, a pris 8,68 points, soit 0,54%, à 1.614,96. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 31,24 points (+0,92%) à 3.434,49.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, poursuit ainsi sur sa lancée du premier semestre qui, avec un gain de 12,6%, est le meilleur depuis les six premiers mois de 1998.

Ce bond a surtout été le fait des injections massives de liquidités effectuées par la Réserve fédérale depuis septembre dans le cadre de son programme d'assouplissement quantitatif.

Mais, après un record de clôture de 1669,16 points inscrit le 21 mai, le S&P a vu son élan brisé par des déclarations de Ben Bernanke, président de la Fed, disant que la banque centrale américaine pouvait commencer à diminuer le rythme de ses rachats obligataires au cours de l'année.

La semaine dernière, certains responsables ont rappelé que la revue en baisse du programme de soutien n'était pas qu'une question de calendrier mais dépendait surtout de l'état de l'économie.

Ces propos ont quelque peu apaisé les craintes d'un dénouement imminent du "QE3", mais les interrogations sur la date à partir de laquelle la Fed commencera à racheter moins d'actifs obligataires resteront pendant un certain temps source de volatilité.

"Je crois que les intervenants de marché essaient toujours de voir comment inscrire dans les cours des taux d'intérêt légèrement plus élevés, même si cela ne devrait pas intervenir avant au moins un an", a déclaré Randy Frederick, directeur général du trading et des dérivés chez Schwab Center for Financial Research.

A très court terme, il note que le fait que les chiffres de l'emploi du mois de juin, programmés vendredi, interviennent au lendemain du jour férié du 4 juillet est une autre source potentielle de volatilité.

En attendant cet indicateur très suivi, d'autres statistiques ont porté la cote ce lundi : les dépenses de construction ont atteint en mai leur niveau le plus élevé en près de quatre ans, le vif rebond dans le secteur public ayant largement compensé un fléchissement de la construction privée non résidentielle.

Et l'activité manufacturière aux Etats-Unis a renoué avec la croissance en juin même si les effectifs du secteur ont subi leur plus forte contraction en près de quatre ans, selon les résultats de l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management.

Wall Street a également tiré parti de la bonne tenue des Bourses européennes, qui ont été portées par le fait que l'industrie de la région a montré des signes bienvenus de stabilisation après une longue période de marasme, selon les dernières enquêtes auprès des entreprises, qui reflètent parallèlement un ralentissement de la croissance en Asie.

Du côté des valeurs, le titre Zynga a bondi de 10,43% à 3,07 dollars après une information disant que l'éditeur de jeux pourrait remplacer son actuel directeur général Mark Pincus par un dirigeant de Microsoft Don Mattrick.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.49 -0.22%
6.2 -2.05%
0.898 +2.57%
65.56 +0.74%
5.344 +2.81%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.