Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street, comme en 1939

Le Figaro01/10/2010 à 16:00
Le Dow Jones et le S&P ont enregistré le meilleur mois de septembre depuis 71 ans.

Les marchés d'actions américains n'ont jamais été aussi performants sur le mois de septembre depuis 1939, alors que le monde était en guerre. En effet, sur le mois qui vient de se terminer, le Dow Jones a gagné 7,7%, le S&P a grimpé de 8,8%. Le Nasdaq, lui, s'est envolé de 12%, soit le meilleur mois de septembre depuis 1998.

Sur la seule séance de jeudi, les indices ont terminé dans le rouge, après avoir brièvement démarré dans le vert. Au finish, le Dow Jones a reculé de 0,44% à 10.788 points, le Standard & Poor's 500 a lâché 0,31% à 1141 points et le Nasdaq 100, -0,33% à 2369 points. Mercredi, la Bourse de New York a terminé dans le rouge.

Nouvelles macroéconomiques

La dégradation de la note de l'Espagne par l'agence de notation Moody's a pesé sur la tendance ce jeudi, et les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis, quoiquen recul de 16.000, portant le nombre total de chômeurs à 453.000 contre 460.000 attendus, n'ont pas rassuré. Ce chiffre rappelle la fragilité du marché de l'emploi.

Par ailleurs, la croissance américaine a atteint 1,7% au deuxième trimestre, selon le département du Commerce, qui a revu en hausse de 0,1 point sa précédente estimation.

Par ailleurs, la croissance de l'activité économique s'est accélérée en septembre dans la région de Chicago, selon l'indice des directeurs d'achats (PMI) de la région publié jeudi. Il ressort à 60,4 en septembre contre 56,7 en août. Il était attendu à 55,9. Un chiffre supérieur à 50 traduit une expansion de l'activité.

Boeing décroche un gros contrat

Du coté des valeurs, le groupe d'aéronautique et de défense américain Boeing (+0,86% à 66,54 dollars) a décroché un contrat de près de 12 milliards de dollars sur huit ans pour moderniser le système d'armement des bombardiers B-52 de l'armée de l'Air américaine, a annoncé mercredi le Pentagone.

L'assureur AIG (+4,41% à 39,11 dollars) a annoncé ce jeudi un accord de cession de deux compagnies d'assurance japonaises à une autre société américaine de services financiers divers, Prudential Financial (-4,16% à 54,18 dollars), pour un montant de 4,8 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros).

Bank of America (-0,06% à 13,10 dollars) a annoncé qu'elle allait supprimer de 20 à 30 postes dans le cadre de la réduction de ses activités de courtage en nom propre, liée à la réforme financière promulguée durant l'été par le président américain Barack Obama.

Les rumeurs sont reparties sur une possible convoitise du géant américain Procter &Gamble (-0,46% à 59,97 dollars)pour le groupe allemand Beiersdorf, qui possède Eucerin, Labello, Hansaplast, La Prairie et surtout Nivea. « C'est une marque mondiale fantastique », a dit Robert McDonald, patron de Procter & Gamble mercredi.

Fisher Price a rappelé plus de 10 millions de joeuts. ce qui a fait tomber l'action Mattel (maison-mère) de 0,38% à 23,46 dollars.

De son coté, le spécialiste de la téléphonie par internet Skype a annoncé mercredi un accord avec le groupe de télécommunications Avaya, destiné à développer son implantation dans les entreprises. Skype, basé au Luxembourg, a annoncé le mois dernier son intention d'entrer en Bourse à New York en vendant des actions pour une valeur estimée jusqu'à 100 millions de dollars.

A noter également, la Chambre des représentants américaine a approuvé mercredi un projet de loi prévoyant des mesures de rétorsion contre la Chine, accusée de sous-évaluer sa monnaie, le yuan, pour soutenir ses exportations.


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.