1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street chute, rattrapée par les craintes sur le coronavirus
Reuters24/02/2020 à 16:26

WALL STREET OUVRE EN FORTE BAISSE

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en forte baisse lundi à l'image des places asiatiques et européennes, la rapide propagation du coronavirus en dehors de Chine continentale alimentant les craintes d'un impact plus important que prévu sur l'économie mondiale.

L'indice Dow Jones perd 780,67 points, soit 2,69%, à 28.211,74 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 2,48% à 3.255,09 points.

Le Nasdaq Composite cédait 4,25% à 9,169.31 points à l'ouverture.

Le S&P et le Nasdaq évoluent sous leur moyenne mobile à 50 jours pour la première fois depuis octobre et le Dow Jones est tombé sous sa moyenne mobile à 100 jours, également une première depuis près de quatre mois.

La multiplication de nouveaux cas hors de Chine, notamment en Corée du Sud, en Iran et au Moyen-Orient ainsi qu'en Italie, où une septième personne est morte selon la presse, amène les investisseurs à se replier vers les actifs moins risqués.

L'or (+1,93%) profite de son statut de valeur refuge pour grimper à un pic de sept ans et les rendements obligataires sont en baisse. Sur le marché américain, l'inversion de la courbe des taux entre le trois mois et le dix ans se creuse, cette inversion étant souvent considérée par les investisseurs comme un signe annonciateur de récession.

L'indice de volatilité du CBOE a atteint près de 24, au plus haut depuis la mi-août.

En Bourse, Apple chute de 3,2%, à un plus bas de plus d'un mois. Les ventes de smartphones en Chine ont baissé de plus d'un tiers en janvier, ont montré lundi les chiffres officiels du gouvernement, signe que l'épidémie de coronavirus nuit à la demande des consommateurs.

Les fabricants de semi-conducteurs, très exposés à la Chine, sont en baisse: Broadcom, Intel, Qualcomm, Broadcom, Nvidia, Micron Technology et Advanced Micro Devices perdent entre 3,16% à 7,12%.

Exxon Mobil et Chevron cèdent respectivement 3,15% et 2,25% dans le sillage de la chute des cours de brut, qui perdent autour de 5%, la propagation du coronavirus nourrissant des craintes pour la demande chinoise en pétrole.

(Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées

NASDAQ +1.22%
NASDAQ -0.59%
NASDAQ -0.53%
NYSE +1.72%
NASDAQ -1.62%
NASDAQ -2.86%
NASDAQ -0.94%
NASDAQ -1.26%
NYSE +1.88%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4762.78 +1.43%
34.545 +2.74%
13.82 +4.44%
38.48 +8.98%
3.89 +10.51%

Les Risques en Bourse

Fermer