Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street attend encore quelques résultats et des acquisitions

Reuters09/08/2015 à 18:07

WALL STREET DANS L'ATTENTE DE LA SUITE DES RÉSULTATS

(Reuters) - Wall Street attend encore quelques résultats la semaine prochaine avant de s'enfoncer pour de bon dans la torpeur estivale, mais quelques annonces de fusions et acquisitions pourraient aussi tenir le marché en éveil.

Les traders commencent à déserter les salles de marché pour leurs congés d'été et la baisse attendue des volumes ne laisse guère espérer de sursaut du marché actions après ses prestations en demi-teinte des dernières semaines.

L'indice Standard & Poor's 500, référence des gérants américains, a cédé 0,29% vendredi à 2.077,57 points pour boucler la semaine sur une perte hebdomadaire de 1,25%. Après avoir atteint en mai un record historique à 2.134,72 points, le S&P-500 ne progresse plus que de 0,9% depuis le début de l'année, un gain modique à côté des plus de 15% engrangés par les places européennes - et même plus de 20% pour le CAC à Paris - et de la hausse de 19% du Nikkei à Tokyo.

Wall Street marque le pas dans la perspective d'une hausse des taux de la Réserve fédérale qui serait une première depuis 2006 et que la statistique de l'emploi, publiée vendredi, est venue renforcer. Les 215.000 postes créés en juillet et la stabilité du taux de chômage à 5,3% laissent la voie libre à un resserrement monétaire dès le mois prochain alors que d'autres indicateurs publiés les jours précédents laissaient espérer que la Fed patiente jusqu'à la fin de l'année.

"Mais le fait que le rapport (sur l'emploi) n'ait pas été spécialement robuste, juste en ligne avec les attentes, oblige les marchés à regarder d'autres indicateurs", note Paul Christopher, stratège au Wells Fargo Investment Institute à St. Louis.

La statistique des ventes au détail de juillet, attendue jeudi, n'en prendra que plus de relief après la déception causée en juin par cet indicateur clé sur la consommation. Les économistes attendent en moyenne un rebond de 0,5% après la baisse surprise de 0,3% en juin, et l'indice de confiance du consommateur établi par l'Université du Michigan est également prévu en hausse dans sa version préliminaire publiée vendredi.

Les investisseurs seront également attentifs aux propos de deux responsables de la Fed, Dennis Lockhart et William Dudley. Lockhart, le président "centriste" de la Fed d'Atlanta qui dispose cette année d'un droit de vote au comité de politique monétaire (Fomc), s'exprimera lundi, deux jours avant Dudley, son homologue de la Fed de New York considéré comme une "colombe" et proche des vues de Janet Yellen, la présidente de la Fed.

DÉBUTS ATTENDUS DU NOUVEAU PATRON DE CISCO

La semaine à Wall Street sera également marquée par des publications de résultats de sociétés qui concerneront principalement les secteurs de la distribution et des technologiques.

Dans la distribution, Macy's sera particulièrement attendu mercredi alors que le fonds activiste Starboard Value vient d'entrer au capital du groupe de grands magasins en réclamant notamment la cession de ses actifs immobiliers.

Kohl's et Nordstrom jeudi, puis JC Penney vendredi, publient également leurs comptes en attendant ceux de Wal-Mart, le numéro un mondial, le 18 août.

Du côté des technologiques, l'équipementier des réseaux Cisco Systems tiendra la vedette mercredi soir avec les résultats de son quatrième trimestre fiscal, d'autant plus attendus qu'ils seront les premiers à être présentés par le nouveau directeur général Chuck Robbins, qui a succédé en juillet au légendaire John Chambers. Les investisseurs seront à l'affût d'indications sur de nouveaux investissements ou des restructurations.

Symantec publiera de son côté mardi et Applied Materials jeudi.

Dans le compartiment des médias, malmené la semaine passée, on prendra connaissance mercredi des résultats de News Corp, le propriétaire du Wall Street Journal.

Trois quarts environ des entreprises composant le S&P-500 ont désormais présenté leurs comptes trimestriels et les analystes estiment désormais à 1,6% la croissance des bénéfices tandis que les chiffres d'affaires devraient avoir reculé de 3,4% sur un an.

Sur le front des fusions et acquisitions, Berkshire Hathaway, la société de Warren Buffett, pourrait annoncer dans les prochains jours le rachat de l'équipementier aéronautique Precision Castparts pour plus de 30 milliards de dollars, ce qui serait la plus importante acquisition de son histoire.

Capital One Financial a par ailleurs engagé des négociations exclusives en vue du rachat de la filiale de crédit aux entreprises de General Electric spécialisée dans le financement du matériel médical, selon des sources proches du dossier. Cette transaction, qui reste à finaliser, dépasserait probablement 10 milliards de dollars.

Dans le compartiment de l'assurance, l'assureur vie Symetra Financial Corporation passe de son côté pour intéresser le japonais Sumitomo Life Insurance mais un accord n'est pas annoncé comme étant imminent.

(Véronique Tison pour le service français, avec Ingrid Melander à Paris, Nivedita Balu et Hardik Vyas à Bangalore)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.