Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : aborde Thanksgiving au zénith, record du Nasdaq
Cercle Finance26/11/2020 à 07:47

(CercleFinance.com) - Séance de consolidation à l'horizontal avec des scores disparates et un biais apparemment baissier (le Dow s'effrite de -0,58% à 29.872, le S&P de -0,16% à 3.630) mais c'est compensé par un gain de +0,47% du Nasdaq qui bat un record absolu de clôture à 12.094, et un plus haut absolu en intraday à 12.115 (sept points de plus que le 3 novembre à l'ouverture). Quelques prises de profits ont pesé sur les 'small caps' avec un Russel-2000 en repli de -0,45% à 1.845.

En l'espace de 48 heures, les 4 principaux indices US auront chacun inscrit un zénith historique de clôture et 3 sur 4 un zénith intraday ... et le mois de novembre 2020, sauf accident invraisemblable lundi, devrait être le mois le plus haussier depuis janvier 1987, soit plus de 33 ans et 10 mois.

Mais il est un autre record qui peut laisser songeur : le ratio 'capitalisation/PIB US' explose tous les records à 179,1 et le 'P/E' du S&P500 s'inscrit au-delà de 33, tout proche des records de mars 2000.

En ce qui concerne la tendance long terme, elle est plus que jamais haussière avec la certitude de voir la Fed (Jerome Powell) et le 'Trésor' US (Janet Yellen) fonctionner en symbiose au cours des deux prochaines années. Les 'minutes' de la Fed publiées ce mercredi confirment l'approche consistant à contrôler la courbe de taux (en rallongeant la duration du portefeuille d'actifs plutôt qu'en musclant les injections, ou QE).

Les investisseurs vont donc pouvoir profiter en pleine sérénité du pont de Thanksgiving (et d'une journée de jeudi fériée) : Wall Street ne sera ensuite ouverte que pour une demi-séance vendredi ('Black Friday').

La séance américaine a été riche en statistiques économiques, dont la plus attendue était celle des dépenses de consommation des ménages. Elles ont augmenté de 0,5% en séquentiel (après +1,2% en septembre), mais les revenus continuent de se contracter (-0,7% alors qu'ils étaient attendus stables après une hausse symétrique de +0,7% le mois dernier).

Les commandes de biens durables (auto, électroménager, équipement de la maison ...) affichent +1,3% en octobre par rapport à septembre, après une hausse de 2,1% en septembre (le consensus tablait sur +1,2%).

La seconde estimation du PIB au 3ème trimestre a confirmé le chiffre initial de +33,1%.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté de 30.000 (semaine du 14 au 21/11) selon le Département du Travail, à 778.000, seconde semaine consécutive de dégradation.

La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 748.500, en hausse de 5.000 d'une semaine à l'autre. Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités s'élevait à 6,07 millions la semaine passée, contre 6,37 millions la semaine précédente.

Le Nasdaq a battu un double record (mais pas le Nasdaq-100) dans le sillage d'Autodesk +4,7%, Paypal +4%, Twitter +2,7%, Amazon +2,2%, Nvidia +2,1%, AMD +1,9%, Xilinx +1,8%.

Le S&P500 a été plombé par le secteur pétrolier avec Diamondbak -3,7%, Chevron -3,6%, Nal Oilwell -2,9%.

A la veille du démarrage des soldes aux Etats-Unis, Gap plongeait de -19,6%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer