Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street a pâti du "mur budgétaire" et du Moyen-Orient

Reuters15/11/2012 à 00:32

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse de près de 1,5% mercredi, les investisseurs s'inquiétant à la fois du risque d'impasse dans les négociations visant à éviter le "mur budgétaire" et d'une escalade des tensions au Moyen Orient.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 1,45%, soit 185,23 points, à 12.570,95. Le S&P-500, plus large, a perdu 19,04 points, soit 1,39%, à 1.355,49. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 37,08 points (-1,29%) à 2.846,81.

Sur les six séances qui ont suivi la réélection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis le 6 novembre, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a perdu 5,1%. Depuis le début de l'année, il reste en hausse de 7,8%.

Lors d'une conférence de presse organisée deux jours avant l'ouverture de discussions avec les chefs de file du Congrès, Barack Obama a réaffirmé qu'il ne prolongerait pas les baisses d'impôts mises en oeuvre par l'administration Bush pour les 2% d'Américains les plus fortunés.

Il a ajouté que la seule suppression des niches fiscales et des déductions dont bénéficie cette frange de la population, solution mise en avant par le camp républicain, ne suffirait pas à résorber les déficits, tout en se disant confiant sur la possibilité de parvenir à une "solution équilibrée" d'ici la fin de l'année.

L'expression "mur budgétaire" ("fiscal cliff") recouvre la coïncidence, en début d'année prochaine, entre la fin des exonérations fiscales décidées sous George Bush et prolongées pour deux ans en 2010 et la mise en oeuvre de coupes automatiques dans les dépenses publiques prévues par l'accord de 2011 sur le relèvement du plafond de la dette.

Selon les estimations du Congressional Budget Office, l'organisme parlementaire bipartisan de contrôle des finances publiques, si aucun accord n'est trouvé, cette combinaison de hausses d'impôts et de baisse des dépenses estimée au total à 600 milliards de dollars pourrait faire replonger les Etats-Unis dans la récession.

"Je pense que l'on se dirige vers une solution de dernière minute. Dans l'intervalle, le marché boursier est susceptible de recevoir des coups tous les jours", a déclaré Michael Cheah, gérant de portefeuille chez SunAmerica Asset Management.

LE MOYEN-ORIENT PÈSE ÉGALEMENT

En plus des craintes sur le "mur budgétaire", Wall Street a également souffert des préoccupations concernant le Moyen-Orient après qu'Israël a lancé ce mercredi une vaste offensive aérienne contre des activistes palestiniens de la bande de Gaza, tuant notamment le chef militaire du Hamas, tout en menaçant d'envoyer ses troupes au sol dans le territoire côtier.

"C'est un mélange d'incertitude persistante sur le mur budgétaire et d'angoisses concernant les opérations militaires au Moyen-Orient", a estimé Jim Russell, analyste technique actions chez Bank Wealth Management.

Wall Street avait pourtant commencé la journée en hausse, portée par Cisco Systems, qui avait annoncé mardi soir des résultats du troisième trimestre supérieurs aux attentes. Le titre du spécialiste des équipements réseaux a bondi de 4,81% à 17,66 dollars.

De son côté, l'action Abercrombie & Fitch s'est envolé de 34,45% à 41,92 dollars après que la chaîne de vêtements a lui aussi annoncé des résultats supérieurs aux attentes, grâce notamment à une reprise en main de ses stocks.

Le titre Teavana s'est pour sa part envolé de 52,52% à 15,45 dollars après que le distributeur spécialisé en thés est devenue la cible d'une offre de rachat de Starbucks.

Le titre de la chaîné de cafés a de son côté cédé 2,92% à 48,84 dollars.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.