1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : 6ème hausse consécutive obérée par deux titres.
Cercle Finance11/01/2019 à 23:29

(CercleFinance.com) - Wall Street a bien failli aligner une 6ème séance de hausse consécutive et n'a échoué -in extremis- qu'à cause du repli de 2 titres: Netease -11,7%, Activision -9,4%.

Ces 2 baisses n'ont pas été intégralement compensées par les hausses de Ford +1,7% et General Motors +7,1% (prévisions de ventes 2019 relevées, après une très bonne année 2018 où les ventes et les marges ont progressé).

Le Dow Jones Industrial s'est effrité de -0,04%, à 23.996 (+2,4% hebdo), le S&P500 finit à -0,01% (impact d'Activision décisif) et engrange +2,5% hebdo, le Nasdaq, pour le même motif cède 0,21%, à 6.971,5 mais gagne +3,5% sur la semaine écoulée.

Les hausses de Qualcomm +1,2%, Nvidia +2,5%, AMD +2,7%, Netflix +4% n'ont pas suffi face aux replis de Netease (-11,7%) et Activision (-9,4%), d'autant que le repli des géants Alphabet (-1,3%), Apple (-1%), Amazon (-0,9%) ou Microsoft (-0,7%) n'a pas été compensé par une hausse des 'biotechs' ou des semi-conducteurs.

Les nombreux messages rassurants distillés par la FED vendredi dernier ont perdu de leur impact sur Wall Street alors que le 'shutdown' va entrer dans sa 21ème journée samedi (record de durée égalée après celui de 1995) et cela va forcément avoir des répercussions sur la consommation et l'activité économique (denrées alimentaires perdues, aéroports partiellement fermés, permis de séjour non délivrés, démarches administratives retardées, vie des entreprises privées perturbées, etc.).

Et Donald Trump qui a renoncé à faire jouer le dispositif 'd'urgence nationale' s'entête dans son bras de fer avec les démocrates, qui ne lâchent rien non plus... mais qui ont été humiliés 48H auparavant par l'attitude méprisante du Président qui a annulé la réunion de discussion sur le 'shutdown'.

Le chiffre du jour n'a guère impacté la tendance (et il ne l'a pas plombée) puisque le 'CPI' américain est rassurant: le Département américain du Travail a fait état d'une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation en rythme séquentiel le mois dernier, l'inflation sous-jacente 'core' aux États-Unis est toutefois ressortie à +0,2% en décembre, soit de +2,2% en rythme annuel (+1,9% seulement en données brutes).

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer