Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : "3 sorcières" décevantes mais novembre "record"
Cercle Finance23/11/2020 à 07:25

(CercleFinance.com) - Wall Street termine la semaine un peu à bout de forces et les indices américains alignent trois séances de repli sur cinq (sauf le Russel-2000). Déjà peu motivés à mi-séance, les investisseurs ont accéléré leurs prises de bénéfices au cours de la dernière heure, de telle sorte que les indices clôturent au plus bas du jour.

Le Dow Jones cède -0,75% (29.263), le S&P500 -0,7% (3.557), le Nasdaq -0,4% (11.855) ... et le Russel-2000 surnage avec près de +0,1% à 1.785. Le Nasdaq finit la semaine sur une hausse symbolique (+0,3%), le 'Dow' et le 'S&P' s'effritent de -0,7% à -0,8%.

Malgré ce final un peu décevant (pour une séance des '3 sorcières'), Wall Street réussit à boucler son mois boursier le plus prolifique depuis le printemps 1987 et le meilleur mois de novembre, non seulement depuis 1928 (Dow Jones), mais de toute l'histoire pour le S&P500.

Le marché continue de prendre prétexte de nombreux projets de vaccins contre la Covid (Pfizer a déposé une demande d'approbation accélérée à la FDA), sans pouvoir s'appuyer sur des preuves scientifiques 'solides' et malgré de nombreux avertissements de l'OMS qui doute d'une efficacité aussi élevée que celle revendiquée par Pfizer/BioNTech et Moderna (avant AstraZeneca et une demi-douzaine d'autres).

Les marchés semblent avoir pricé le 'meilleur des mondes' d'ici l'été 2021, mais gare à la recrudescence de l'épidémie de coronavirus (record de décès aux Etats-Unis depuis le pic d'avril ce 19 novembre).

Et gare au blocage de nouvelles mesures de soutien monétaire par le Trésor : Steven Mnuchin estime que les rachats de dettes d'entreprises par la Fed ne sont plus une priorité aux Etats-Unis, notamment pour les compagnies d'aviation qui ont consacré des dizaines de milliards au rachat de leurs propres titres pendant des années, pour finalement se retrouver à cours de cash en 2020 ('elles n'ont qu'à revendre leurs titres pour se refaire de la trésorerie' selon S.Mnuchin).

Charles Evans (le patron de la Fed de Chicago) rétorque que la Fed souhaite continuer d'utiliser librement tous ses outils monétaires et que ses programmes de rachats d'actifs (bons du Trésor, dettes d'entreprises) ont démontré leur efficacité tout au long de la crise.

Par ailleurs, le gouverneur de la Californie vient de décréter un couvre-feu sur l'ensemble de l'Etat de 22H à 5H du matin, New York referme les écoles, le secteur hospitalier du Texas est sous tension.

Les valeurs 'Covid' ont nettement rebondi à l'image de Zoom +6,1%, Moderna +5,2%, Netease +4,8%, Twitter +2,4%... et bonne tenue de Broadcom et Microchip +2,8%.

Les replis ont été plus nombreux et ont affecté en particulier les secteurs du tourisme et de l'aviation avec Las Vegas Sands et Carnival -4,5%, Wynn Resort -3,5%, Expedia -3,3%, United -2,5%, American Airlines -2%.

Repli également de eBay -1,6%, Facebook -1,2%... et plongeon de -9,4% de Workday sur des anticipations d'activité en déclin. Le secteur qui a le plus mal performé est celui des 'Utilities' avec -4% sur la semaine.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer