Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall St finit sur une note indécise, sixième recul du Dow

Reuters17/10/2014 à 01:09

* Le Dow a perdu 0,15%, le S&P-500 a gagné 0,01% et le Nasdaq 0,05% * Sixième séance consécutive de baisse du Dow Jones * Le titre Netflix a plongé de 19% après ses résultats par Caroline Valetkevitch NEW YORK, 16 octobre (Reuters) - Wall Street a terminé sur une note irrégulière jeudi, à l'issue d'une séance où les indices ont fait du yo-yo autour du point d'équilibre, coincés entre les craintes de l'impact du ralentissement économique mondial sur l'économie des Etats-Unis et des statistiques américaines plutôt jugées rassurantes. L'indice Dow Jones .DJI a cédé 0,15%, soit 24,50 points, à 16.117,24, accusant ainsi sa sixième session de baisse consécutive. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 0,27 point, soit 0,01%, à 1.862,76. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 2,07 points (+0,05%) à 4.217,39. La cote a notamment été soutenue par le compartiment énergétique .SPNY (+1,69%), lui-même porté par une tentative de rebond des cours de pétrole après leur glissade de quelque 25% depuis la mi-juin. Malgré sa légère hausse, le S&P se traite encore à un niveau bien inférieur à sa moyenne mobile sur 200 jours, actuellement de 1.905 points. Et il reste en repli de plus de 2% depuis le début de la semaine et de plus de 5% depuis le début du mois. Les gains depuis le début de l'année ont été ramenés à moins de 1% après +29,6% en 2013. "Il faut que le S&P retrouve sa moyenne mobile sur 200 jours avant que l'on puisse dire que le mouvement haussier est revenu. Nous avons observé des supports techniques mais les fondamentaux ne sont guère solides avec la fièvre Ebola, une croissance mondiale faible et le bas niveau du prix des matières premières", a déclaré Bucky Hellwig, vice-président chez BB&T Wealth Management. Les indicateurs macro-économiques du jour ont laissé entrevoir que la vigueur de l'économie américaine était intacte. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué aux Etats-Unis lors de la semaine au 11 octobre, à 264.00 contre 287.000 la semaine précédente, soit leur plus bas niveau depuis avril 2000, a annoncé le département du Travail. ID:nZON17AH04 La production industrielle américaine a connu en septembre sa croissance la plus soutenue en près de deux ans, dans le sillage en particulier des sociétés de services aux collectivités, un bon signe quant à la consistance de la reprise économique. ID:nL6N0SB3Z6 L'activité industrielle dans la région du centre du littoral atlantique des Etats-Unis est ressortie en baisse un peu moins marquée que prévu en octobre, suivant l'indice d'activité de la Réserve fédérale de Philadelphie. ID:nZON02AH05 En outre, le président de la Réserve fédérale de Saint-Louis a déclaré jeudi qu'il n'était pas exclu la banque centrale continue à racheter des obligations pour l'instant au vu du fléchissement des anticipations d'inflation. ID:nL6N0SB4P1 Le programme d'assouplissement quantitatif de la Fed, qui devrait bientôt prendre fin, a été un puissant facteur de hausse de Wall Street sur les deux années écoulées. Du côté des valeurs, le titre Chesapeake Energy CHK.N s'est envolé de 16,99% à 20,79 dollars, plus forte hausse du S&P 500, après que le deuxième producteur de gaz naturel aux Etats-Unis a annoncé avoir vendu des actifs gaziers et pétroliers à Southwestern Energy SWN.N pour 5,37 milliards de dollars. De son côté, le titre Southwestern Energy a plongé de 10,42% à 31,97 dollars, accusant la deuxième plus forte baisse du S&P 500. Les investisseurs estiment en effet que la société a payé un prix trop élevé pour les actifs de Chesapeake dans les champs de schiste de Marcellus et Utica, respectivement en Virginie occidentale et en Pennsylvanie. ID:nnL6N0SB1G1 De son côté, le titre Netflix NFLX.O (-19,4%) a subi la plus forte baisse du S&P 500 après que le groupe de vidéo en streaming a annoncé mercredi soir moins de nouveaux abonnements que prévu à ses services. ID:nL6N0SB1G1 (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.