Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GAP

30.05 USD
-2.18% 
valeur indicative 25.66 EUR
Ouverture théorique 0.00

US3647601083 GPS

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    30.60

  • clôture veille

    30.72

  • + haut

    30.79

  • + bas

    30.02

  • volume

    0

  • valorisation

    11 643 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.07.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    28.79

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur GAP

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter GAP à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GAP à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall St confrontée à une première baisse des résultats depuis le T3 2009

Reuters15/11/2015 à 19:51

NEW YORK, 15 novembre (Reuters) - Les investisseurs vont être confrontés dans les semaines à venir à une possible première hausse des taux de la Réserve fédérale depuis près de 10 ans et à un éventuel premier recul des bénéfices des entreprises composant le S&P 500 depuis le troisième trimestre 2009. Les attentats de vendredi soir à Paris, qui ont fait au moins 129 morts, pourraient entraîner lundi un bref repli des Bourses mondiales mais leur impact sur l'économie et les marchés financiers devrait être limité, estiment des analystes. ID:nL8N13A0TX Avec plus de 90% des sociétés membres du S&P 500 qui ont publié leurs résultats du troisième trimestre, les bénéfices sont en moyenne en baisse de 0,9% sur la période. A moins d'une vive hausse des performances des entreprises qui doivent encore annoncer leurs chiffres, il s'agira d'une première contraction de ces bénéfices depuis la période juillet-septembre 2009. Et, pour le quatrième trimestre, les analystes voient les bénéfices des composants du S&P 500 reculer de 2,4%, selon des données Thomson Reuters I/B/E/S. Ce qui, le cas échéant, se traduira par une "récession des résultats", une récession étant techniquement définie comme deux trimestres consécutifs de contraction. En termes de chiffres d'affaires, le repli est encore plus marqué, avec une baisse estimée à 4,3% sur le troisième trimestre et un déclin vu à 2,7% pour celui en cours. Parmi les entreprises qui doivent encore publier leurs résultats du troisième trimestre figurent, entre autres, Wal-Mart Stores WMT.N , Home Depot HD.N , qui publieront tous deux leurs chiffres mardi, et Gap GPS.N , qui annoncera ses données jeudi. La semaine dernière, la Bourse de New York a accusé son plus fort repli hebdomadaire depuis août, avec un recul de 3,7% pour le Dow Jones, de 3,6% pour le S&P 500 et de 4,3% pour le Nasdaq Composite. Depuis le début de l'année, le Dow est en baisse de 3,2% et le S&P 500 de 1,74% tandis que le Nasdaq progresse de 4,05% après respectivement +7,5%, +11,4% et +13,4% en 2014. UNE HAUSSE DES TAUX NÉGATIVE POUR LES ACTIONS Malgré la baisse du Dow Jones et du S&P 500 depuis le début de l'année, Wall Street n'est pas si loin du record établi par le S&P en mai et connaît malgré tout une période faste depuis près de quatre ans. Cette bonne tenue de la place boursière américaine s'explique surtout par la politique monétaire accommodante suivie par la Fed depuis décembre 2008, quand elle ramené ses taux à un niveau juste au-dessus de zéro, dont ils n'ont pas bougé depuis. Plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine se sont employés en fin de semaine dernière à préparer le terrain à une hausse de taux en décembre, avec notamment William Dudley, un proche allié de la présidente Janet Yellen, qui pense que les conditions d'une normalisation de la politique monétaire seront "bientôt remplies". ID:nL8N1376OW "Une hausse des taux d'intérêt est toujours un facteur négatif pour les actions, c'est comme ça", a déclaré Joseph Zidle, chargé de la stratégie chez Richard Bernstein. "Dans la plupart des cycles de hausses des taux, les résultats d'entreprise augmentent tellement que cela compense l le poids des taux d'intérêt." Le recul des entreprises membres du S&P 500 au troisième trimestre et, vraisemblablement, au quatrième, s'explique surtout par une chute des bénéfices des entreprises pétrolières et gazières et par celles liées aux matières matières. Les cours de ces dernières, sous le coup du ralentissement économique mondial, se traitent en effet à des creux de plusieurs années, ce qui handicape les performances des sociétés du secteur. La Fed pourrait donc analyser la baisse des bénéfices des entreprises de la même manière que le bas niveau de l'inflation, comme un problème qui se résoudra de lui-même une fois que les distorsions dans les bases de comparaison seront lissées. Cela n'empêchera pas les acteurs de marché d'être décontenancés, en cas de hausse des taux de la Fed lors de sa dernière réunion de la Fed les 15 et 16 décembre, par la divergence des cycles entre le marché et l'économie. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées

GAP
-2.18%
-0.07%
+0.39%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.