Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wal-Mart-Bénéfice inférieur aux attentes, baisse du titre

Reuters16/05/2013 à 21:11

PREMIER TRIMESTRE DIFFICILE POUR WAL-MART

par Jessica Wohl

(Reuters) - Wal-Mart Stores, le numéro un mondial de distribution, a annoncé jeudi que le trimestre en cours serait difficile et a présenté des prévisions qui suggèrent qu'il pourrait une nouvelle fois publier un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes.

Pour le trimestre clos le 30 avril, le premier de son exercice 2013-2014, le groupe a en effet fait état d'une hausse moins marquée que prévu de son résultat net, en raison notamment d'une baisse inattendue des ventes de ses magasins ouverts depuis un an au moins aux Etats-Unis.

Vers 15h35 GMT, le titre Wal-Mart cédait 2,2% à 78,11 dollars alors que le Dow Jones dont il fait partie gagnait 0,1%. Mercredi, la valeur avait atteint un pic historique de 79,96 dollars.

Wal-Mart a précisé que ses ventes sur le marché américain avaient notamment pâti d'un report de l'envoi de chèques de remboursement d'impôts sur le revenu, de conditions météorologiques peu favorables et d'une hausse des cotisations salariales.

Bill Simon, le directeur général, a évoqué "les pires conditions météorologiques printanières de ces dernières années prévalant sur l'ensemble du pays".

Les ventes à magasins constants aux Etats-Unis ont ainsi baissé de 1,4% sur le premier trimestre de l'exercice. La fréquentation des magasins américains ouverts depuis au moins un an a reculé de 1,8%. En revanche, les dépenses moyennes par visite ont augmenté de 0,4%.

Bill Simon a également expliqué cette évolution aux Etats-Unis par une hausse des prix alimentaires moins importante que prévu.

Pour le trimestre qui vient de commencer, le groupe a dit s'attendre à des ventes à magasins constants aux Etats-Unis, hors carburant, allant d'un niveau inchangé à une hausse de 2%.

COÛT DES ENQUÊTES LIÉES À DES SOUPÇONS DE CORRUPTION

Wal-Mart a dégagé un bénéfice net de 3,78 milliards de dollars sur le premier trimestre, soit 1,14 dollar par action, contre 3,74 milliards (1,09 dollar/action) un an auparavant.

Les analystes financiers avaient anticipé 1,15 dollar par action selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. En février, Wal-Mart avait dit anticiper un bénéfice par action allant de 1,11 à 1,16 dollar.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre a augmenté de 1%, à 114,19 milliards de dollars.

Wal-Mart a dit prévoir pour le deuxième trimestre un résultat par action allant de 1,22 à 1,27 dollar; le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 1,29 dollar.

La prudence des prévisions s'explique notamment par les dizaines de millions de dollars que dépense le groupe pour financer des audits afin de s'assurer que ses filiales internationales n'ont pas enfreint les règles américaines régissant la corruption à l'étranger ("Foreign Corrupt Practices Act").

Ce dossier est venu sous la lumière des projecteurs en avril dernier après un article du New York Times montrant que Wal-Mart avait étouffé une enquête interne portant sur des centaines de règlements suspects, représentant 24 millions de dollars, réalisés afin de développer ses activités au Mexique.

Sur le premier trimestre 2013-2014, Wal-Mart a consacré 73 millions - contre une première estimation de 40 à 45 millions - aux procédures de vérification en la matière. Sur le trimestre en cours, cette enveloppe devrait atteindre 60 à 65 millions de dollars.

Asda, filiale britannique de Wal-Mart, a de son côté fait état d'une hausse de 1,3% de ses ventes à magasins constants sur les 14 semaines au 12 avril, une croissance favorisée selon lui par des baisses de prix et par le succès rencontré par ses offres en ligne.

Le numéro deux de la distribution en Grande-Bretagne derrière Tesco voit ainsi la croissance de ses ventes s'accélérer puisqu'elles n'avaient augmenté que de 0,1% lors du quatrième trimestre de l'exercice 2012-2013.

Asda a précisé que sa part de marché était restée inchangée à 17,9%.

Avec la contribution de James Davey et Neil Maidment à Londres, Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.