1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

VW n'exclut pas d'aller voir à l'extérieur pour son prochain CEO

Reuters22/09/2017 à 16:10
 (Actualisé avec des précisions, contexte, citations) 
    HAMBOURG, 22 septembre (Reuters) - Le conseil de 
surveillance de Volkswagen  VOWG_p.DE  n'exclut pas de rompre 
avec la tradition voulant que le président du directoire soit 
recruté en interne, a déclaré son président Hans Dieter Pötsch. 
    Matthias Müller, l'actuel président du directoire dont le 
mandat court jusqu'en 2020, travaille chez Volkswagen ou chez 
ses filiales depuis près de 40 ans. 
    Plusieurs investisseurs n'ont pas apprécié sa nomination, 
intervenue au coeur du scandale des tests d'émissions truqués 
aux Etats-Unis révélé en septembre 2015, estimant que VW devait 
chercher quelqu'un en externe.  
    Le conseil de surveillance se penchera sérieusement sur la 
succession de Müller "le moment venu", a dit Pötsch à Reuters. 
    "Bien sûr, pour ce qui est du choix nous sommes ouverts", 
a-t-il ajouté, faisant référence à la possibilité que le 
constructeur automobile allemand choisisse un candidat en 
externe ou encore désigne une femme pour succéder à Müller. 
    Bernd Althusmann, le politicien chrétien démocrate qui 
paraît le mieux placé pour diriger le Land de Basse-Saxe - où se 
trouve le siège social de VW - à l'issue des élections locales 
du 15 octobre, suggérait ce mois-ci une candidature qui soit 
même en dehors du secteur de l'automobile. 
    Pötsch a lui renouvelé son soutien à Müller, lequel a 
suscité quelques froncements de sourcils ce mois-ci en évoquant 
d'éventuelles cessions d'actifs.   
    "Matthias Müller est l'homme de la situation; c'est 
l'opinion du conseil de surveillance en son entier", a dit 
Pötsch.        
 
 (Jan Schwartz et Andreas Cremer, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français) 
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4788.72 -0.51%
CGG
1.19 -7.47%
51.55 -20.14%
1.14235 +0.35%
1.9155 -1.92%

Les Risques en Bourse

Fermer