Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

VW et FCA au risque d'amendes UE liées aux émissions - étude
information fournie par Reuters26/06/2019 à 12:24

    26 juin (Reuters) - Volkswagen  VOWG_p.DE  et
FiatChrysler  FCHA.MI  pourraient se voir infliger une amende
allant jusqu'à 1,83 milliard et 746 millions d'euros
respectivement si les deux constructeurs ne respectent pas les
objectifs fixés par l'Union européenne (UE) pour 2021, selon le
cabinet de conseil AlixPartners.
    Cette étude, publiée mercredi, illustre à quel point le
secteur automobile risque d'éprouver des difficultés à respecter
les règles de l'UE stipulant une réduction des émissions
moyennes des flottes de voitures particulières à 95 grammes de
dioxyde de carbone par kilomètre d'ici 2021.
    AlixPartners a fondé l'estimation du montant des pénalités
potentielles sur la base des niveaux d'émissions des véhicules
déclarés par les constructeurs automobiles à la fin 2017. Ces
derniers ont depuis réduit leurs émissions de C02 en augmentant
les ventes de véhicules électriques et hybrides.
    Volkswagen a dit qu'il prévoyait de se conformer aux règles
européennes. De son côté, FiatChrysler a dit début avril qu'il
avait accepté de payer des centaines de millions d'euros à Tesla
 TSLA.O  afin qu'il puisse comptabiliser dans son parc les
voitures électriques et ramener ainsi le chiffre moyen des
émissions de dioxyde de carbone à un niveau autorisé.
 
    Volvo (groupe Geely  0175.HK ) et Toyota  7203.T  sont les
deux seuls noms du secteur susceptibles d'échapper à une amende,
ce qui leur permettrait de vendre leurs crédits d'émissions
excédentaires à d'autres constructeurs, poursuit l'étude.
    Volkswagen Group, qui réunit notamment les marques VW, Audi,
Skoda, Porsche et encore Seat, est confronté à la plus lourde
amende parce que c'est le plus grand constructeur automobile
européen en termes de parts de marché.
    Le groupe allemand prévoit de produire massivement des
voitures électriques en 2020 pour satisfaire aux règles
d'émission de l'UE.
    "Si vous construisez des grosses voitures et que vous
détenez une grande part du marché des moteurs diesel, vous allez
devoir agir pour limiter vos pénalités potentielles, a déclaré
le directeur général d'AlixPartners, Elmar Kades.
    Dans son étude Global Automotive Outlook, AlixPartners note
que les ventes stagneront ou diminueront au cours des trois
prochaines années, affectant les marges des fournisseurs et des
constructeurs automobiles, en particulier ceux qui vendent à la
fois des voitures électriques et des véhicules à moteur
thermique.
    "L'une des évolutions les plus spectaculaires c'est que la
demande stagne ou recule tandis que les investissements sont
historiquement élevés. Pour contrer la détérioration des marges,
nous anticipons des mesures exhaustives de réduction des coûts à
tous les niveaux", a déclaré Elmar Kades.

 (Edward Taylor, Emma Cruz pour le service français, édité par
Benoît Van Overstraeten)
 

Valeurs associées

Tradegate -1.29%
Tradegate -1.92%
Euronext Paris +36.67%
LSE -52.80%
XETRA -0.44%
NASDAQ -1.30%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.