Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

VRANKEN POMMERY soutenu par l'envolée de ses ventes
information fournie par AOF16/07/2021 à 11:32

(AOF) - L'effet "revenche buying" a joué à plein dans le Champagne, comme en témoigne l'envolée des ventes Vranken-Pommery Monopole. En Bourse, le marché apprécie. Le titre gagne 3,7% à 17,95 euros. Le groupe a donc dévoilé hier soir des ventes semestrielles en forte progression et révisé à la hausse son objectif de croissance du chiffre d'affaires annuel.

Sur la période de six mois close le 30 juin, la maison de Champagne diversifiée dans le rosé, le porto et les vins effervescents, a réalisé un chiffre d'affaires de 93,3 millions d'euros, en hausse de 45,1%. "Il retrouve ainsi un niveau comparable à celui établit au premier semestre 2018, grâce notamment à un effet prix/mix favorable", commente la société dans un communiqué.

Après des mois de confinement, la reprise des ventes de ses Champagnes est forte, notamment pour Champagne Pommery & Greno pour lequel la demande est particulièrement soutenue dans tous les pays, de l'Amérique du Nord à l'Australie comme dans tous les pays d'Europe.

De son côté, Champagne Vranken connaît des ventes records sur le marché Belge.

Tous les marchés du groupe progressent sans exception tant en volume qu'en mix. Le chiffre d'affaires France renoue avec une croissance de 20%, et l'Export, qui représente désormais 64% de l'activité, est en hausse de 68%.

Les ventes de Champagne s'établissent à 76,1 millions, soit une progression de 50%. Les Vins rosés de Provence et de Camargue connaissent une progression de près de 24% à 8 millions.

En termes de perspectives, le groupe prévient que les gelées de printemps et les poussées de mildiou auront un impact fort sur les rendements en Champagne. La vendange s'annonce faible mais devrait heureusement être compensée par le déblocage des vins de réserve.

Les vignes en Provence devraient donner une belle vendange, mais les vignobles de Camargue, qui ont subi également des fortes gelées de printemps, devraient connaître une vendange inférieure à celle de 2020.

Compte tenu de l'évolution de son chiffre d'affaires consolidé au premier semestre, et malgré les aléas climatiques, le groupe révise à la hausse son objectif de croissance du chiffre d'affaires consolidé 2021 à +7,5% au minimum (contre +5% auparavant).

AOF - EN SAVOIR PLUS

Des difficultés pour les acteurs du secteur

Les  entreprises de l'agroalimentaire demandent des aides pour la valorisation des stocks des invendus à travers notamment un crédit d'impôt et un plan de relance spécifique.

Même un grand groupe comme Danone remet en question sa stratégie. Pour la première fois depuis 2011 il a mis en place un plan de restructuration consistant en la réalisation d’un milliard d'euros d'économies, une rationalisation du portefeuille de produits et la suppression de 2.000 postes. Son dirigeant estime, qu’au-delà du choc de la Covid, le groupe est resté trop longtemps tourné vers une stratégie globale et non locale.

En revanche Nestlé se porte mieux. Sur les neufs premiers mois, sa croissance organique a été de 3,5 %, portée par un fort dynamisme de l'activité au troisième trimestre (+5 %) et par ses activités de café et d'alimentation pour animaux domestiques.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.58%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 16/07/2021 à 11:32:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.