Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Volvo va concentrer une partie de sa production en France

Reuters16/10/2013 à 20:56

VOLVO VA CONCENTRER UNE PARTIE DE SA PRODUCTION EN FRANCE

STOCKHOLM/PARIS (Reuters) - Le constructeur suédois de poids lourds Volvo a annoncé mercredi son intention de déplacer une partie de sa production dans le cadre d'un plan d'amélioration de sa rentabilité, notamment en concentrant l'assemblage de ses camions de taille moyenne sur le site français de Blainville-sur-Orne (Calvados).

L'usine normande du groupe, qui emploie actuellement 2.500 personnes environ, devrait voir son volume de production augmenter de 40% à la suite du transfert en France d'une partie de l'activité du site de Gand, en Belgique.

"L'orientation retenue va permettre de créer une réelle cohérence industrielle en Europe, dans laquelle chaque usine sera plus spécialisée et plus efficace sur son périmètre d'activité", explique Volvo dans un communiqué.

Il ne précise pas si cette augmentation de la production à Blainville se traduira par des embauches. Le site, spécialisé dans l'assemblage des camions de 19 à 26 tonnes sous la marque Renault Trucks, fabrique aussi des cabines pour les camions de marques Volvo Trucks et DAF.

L'annonce de Volvo intervient après la décision, cet été, de relocaliser à Bourg-en-Bresse (Ain) la production des camions Renault Trucks destinés au marché turc, à l'occasion du lancement de la nouvelle gamme du groupe compatible avec les normes européennes d'émissions Euro 6.

Dans le cadre de la réorganisation de ses sites européens, Volvo va également transférer l'activité garnissage de cabine de son usine d'Umea, en Suède, vers son site suédois de Göteborg, où il fermera par ailleurs une ligne d'assemblage.

Le groupe a précisé que les transferts d'activités d'Umea et de Gand seraient effectués sur une période de deux ans et affecteraient environ 900 salariés, dont 700 en Suède.

"La décision comprend des réductions d'effectifs et des changements au niveau opérationnel et fera l'objet de consultations avec les syndicats", précise Volvo, sans donner d'indication sur le nombre des suppressions de postes que les mesures entraîneraient.

Volvo avait déjà annoncé l'an dernier son intention de restructurer ses activités afin d'augmenter sa marge opérationnelle de trois points de pourcentage d'ici fin 2015, à un niveau situé juste en dessous de 12%.

"La structure industrielle européenne de la construction des poids lourds résulte en partie d'acquisitions et nous avons désormais l'intention d'utiliser les différents sites de manière optimale", a déclaré le directeur général de Volvo Olof Persson.

Volvo, qui commercialise également des poids lourds sous les marques Mack et UD Trucks, avait dit le mois dernier que son plan de restructuration permettrait de générer 4 milliards de couronnes d'économies (454 millions d'euros) pour un coût exceptionnel de 5 milliards.

Renault Trucks, ex-Berliet et ex-Renault Véhicules Industriels, a été vendu par Renault en 2001. En échange, le groupe français est devenu actionnaire de Volvo à hauteur de 20%, participation qu'il a cédée progressivement et a soldée fin 2012.

Niklas Pollard et Helena Soderpalm à Stockholm, Gilles Guillaume à Paris, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.