Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Volkswagen se prépare à l'impact économique du scandale

Reuters30/09/2015 à 20:47

VOLKSWAGEN SE PRÉPARE À L'IMPACT ÉCONOMIQUE DU SCANDALE

par Andreas Cremer

BERLIN (Reuters) - Volkswagen a imposé un gel des embauches dans sa division financière et supprimé une équipe dans l'une de ses usines de moteurs, le constructeur automobile commençant à se préparer aux répercussions néfastes pour ses affaires du scandale des tests d'émissions polluantes détournés.

Des responsables de VW devaient examiner dans la soirée de mercredi les premiers résultats d'une enquête interne sur la plus grave crise qu'ait jamais subie le groupe automobile allemand, dit-on de source proche du dossier.

Réuni au siège de Wolfsburg, le comité exécutif du conseil de surveillance devait Se pencher en outre sur les préparatifs à engager en vue d'une enquête externe qui sera assurée par le cabinet d'avocats américain Jones Day et dont l'un des experts participera à la réunion, ajoute-t-on.

Les investisseurs considèrent que cette enquête-là revêt une importance particulière compte tenu des liens étroits du nouveau président du directoire, Matthias Müller, et du président désigné Hans Dieter Pötsch avec le clan Piëch-Porsche qui contrôle Volkswagen.

Le premier constructeur automobile européen a admis avoir employé un logiciel permettant de fausser les tests d'émissions aux Etats-Unis et le ministère des Transports allemand a fait savoir que la manipulation de ces tests s'était également produite en Europe.

La division VW Financial Services, qui prête aux acheteurs d'automobiles et propose du crédit-bail aux sociétés gérant des flottes, a dit mercredi que les embauches seraient gelées jusqu'à la fin de l'année. A l'usine Salzgitter, VW a supprimé une équipe hebdomadaire qu'il avait mise en place pour faire face à la demande.

Matthias Müller, qui a succédé à Martin Winterkorn à la présidence du directoire vendredi dernier, s'est juré de trouver les responsables et de créer une nouvelle culture d'entreprise.

"Ceux qui ont laissé faire ou qui ont pris la décision d'installer ce logiciel ont agi de façon criminelle. Ils doivent personnellement en assumer la responsabilité", a déclaré à la BBC Olaf Lies, membre du conseil de surveillance en tant que représentant du Land de Basse-Saxe, où se trouve le siège de VW.

Martin Winterkorn, qui a présidé aux destinées de Volkswagen pendant près de neuf ans, fait l'objet d'une instruction en Allemagne pour fraude présumée. Le groupe a suspendu trois responsables lundi et, selon deux sources proches du dossier, le responsable de la communication, Stephan Grühsem, devrait démissionner.

"VW NE SERA PLUS LE MÊME"

En France, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a ouvert une enquête pour déterminer si Volkswagen a manipulé ses émissions polluantes en France, comme il l'a fait aux Etats-Unis, a-t-on appris auprès de Bercy.

VW a annoncé lui-même mercredi que 946.092 véhicules de quatre marques du groupe étaient concernés en France par la présence du logiciel en question. En Grande-Bretagne, ce nombre est de 1,2 million, selon la filiale locale de VW.

Enfin, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a dit que les aides publiques pour l'achat de véhicules Volkswagen présentés comme propres devraient être remboursées.

L'affaire Volkswagen est très embarrassante pour l'Allemagne, qui avait fait du groupe de Wolfsburg la figure de proue du savoir-faire technologique national et avait étouffé toute velléité européenne de réformer la structure de son actionnariat.

L'industrie automobile emploie plus de 750.000 personnes en Allemagne et si le ministre de l'Economie, Wolfgang Schäuble, a déclaré mercredi que le scandale ne constituait pas un danger pour l'économie allemande, il n'en a pas moins ajouté qu'"en définitive, VW ne sera plus le même; il y aura beaucoup de changements d'un point de vue structurel".

(Avec les rédactions de Reuters en Europe, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.