Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Volkswagen : les opinions des analystes après le 'Power Day'
information fournie par Cercle Finance19/03/2021 à 15:09

(CercleFinance.com) - Volkswagen a massivement investi dans les technologies du futur tout au long de l'année 2020, dépensant un total de 2,7 milliards d'euros, annonce le constructeur. Pour la marque, il s'agissait essentiellement de poser les bases de sa nouvelle stratégie, ACCELERATE, dont les premiers jalons devraient être franchis cette année.

Volkswagen anticipe en effet une grande poussée de la mobilité électrique, avec plus de 450 000 véhicules électriques livrés à ses clients en 2021, soit plus du double du chiffre de 2020.

Volkswagen continuera à se concentrer pleinement sur l'efficacité de son modèle afin de financer les futurs investissements prévus de 16 milliards d'euros dans l'électrification et la numérisation d'ici 2025.

Stifel réitère sa recommandation 'achat' et remonte son objectif de cours de 179 à 287 euros sur Volkswagen, alors que 2021 devrait selon lui 'constituer un tournant' pour les constructeurs automobiles dans le dossier des émissions de CO2.

'La production de véhicules électriques devient moins chère à partir de maintenant -une déflation des coûts de production pour les constructeurs et du coût de possession pour le consommateur-, ce qui ne s'était jamais produit auparavant', souligne le broker.

À cet égard, il estime que 'Volkswagen semble le mieux placé', rappelant qu'il avait des problèmes de CO2 plus importants que ses pairs par le passé, et qu'il peut profiter d'un effet d'échelle plus important que quiconque dans les véhicules électriques.

Oddo confirme également son conseil à Surperformance et son objectif de cours de 200 E après l'organisation par la groupe de son premier ' Power Day ', pour détailler sa stratégie d'électrification.

' Il s'agit, sans doute, du constructeur ayant la stratégie d'électrification la plus mature (rappelons que le budget Capex reste inchangé à ~6% du CA) et la plus complète ' indique Oddo.

' Les gains obtenus sur les matières, le design des packs ou encore le process de production devraient lui permettre de réduire ses coûts batteries de 30% à 50% suivant les segments à l'horizon 2030, ce qui pourrait représenter une économie par véhicule de plusieurs milliers d'euros '.

' Le groupe a également mis à jour ses ambitions en termes de capacités de batteries en Europe. Il vise désormais un dispositif de six usines de batteries en Europe d'ici 2030 pour une capacité annuelle de 240 GWh afin de couvrir ses besoins (70% des ventes en BEV en Europe en 2030) ' explique Oddo.

Le groupe a également annoncé qu'il investirait 400 ME dans les infrastructures de recharge afin de densifier ses réseaux.

Valeurs associées

Euronext Paris +46.43%
XETRA -0.70%

Cette analyse a été élaborée par Cercle Finance et diffusée par BOURSORAMA le 19/03/2021 à 15:09:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.