Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Volkswagen envisage des mesures contre Piëch

Reuters08/02/2017 à 21:16

VOLKSWAGEN ENVISAGE DES MESURES CONTRE PIËCH

BERLIN (Reuters) - Volkswagen a fait savoir qu'il étudiait des mesures à l'encontre de son ex-président du directoire Ferdinand Piëch à la suite d'informations suivant lesquelles il avait accusé des membres du conseil de n'avoir pas réagi au scandale des tests d'émissions polluantes aux Etats-Unis.

"Le conseil de surveillance de Volkswagen AG réfute avec énergie les affirmations de Ferdinand Piëch telles qu'elles ont été récemment rapportées par des médias", déclare le conseil dans un communiqué.

"Le directoire étudiera attentivement la possibilité de mesures et de plaintes à l'encontre de M. Piëch", ajoute-t-il, ajoutant que, par principe, VW ne fera aucun commentaire sur les démarches en cours.

Le Bild am Sonntag écrit que Piëch avait soulevé la question en mars 2015 avec Martin Winterkorn, le président du directoire de l'époque, et des membres du comité directeur du conseil de surveillance, soit six mois avant que le scandale ne soit rendu public, à la suite d'une information donnée par une société de sécurité israélienne.

Winterkorn lui avait affirmé qu'il avait la situation bien en main, ont rapporté le Bild am Sonntag et Der Spiegel.

Berthold Huber, qui siégeait au comité directeur du conseil de surveillance jusqu'en novembre 2015, a dit qu'à l'époque il n'avait pas été informé du scandale par Piëch.

"Je peux jurer devant n'importe quel tribunal du monde entier que Piëch ne m'a pas parlé de cela, ni personnellement ni parmi d'autres personnes. Je me réserve le droit de saisir la justice contre Ferdinand Piëch", a dit Huber, qui fut président du puissant syndicat IG Metall.

Le constructeur de Wolfsburg avait reconnu, en septembre 2015, avoir installé des logiciels permettant de fausser les tests d'émissions polluantes aux Etats-Unis, ce qui avait eu pour effet de faire chuter son action, de provoquer la démission de Winterkorn et de lui coûter des milliards d'euros en amendes et frais de justice.

Au mois d'avril précédent, Piëch avait fait savoir, sans autre précision, qu'il "prenait ses distances" vis-à-vis de Winterkorn. Ce dernier avait reçu le soutien de plusieurs responsables du groupe au point que Piëch avait du démissionner.

Par ailleurs, le comité d'entreprise a accusé les dirigeants du premier constructeur automobile européen de ne pas respecter leurs engagements dans le cadre d'un accord de baisse des coûts, ce qui pourrait annoncer des tensions en interne.

Dans une lettre au directeur de la marque VW Herbert Diess, à laquelle Reuters à eu accès, les dirigeants syndicaux disent que lui-même et le directeur des ressources humaines Karlheinz Blessing n'ont pas respecté les termes du "pacte pour l'avenir" signé en novembre, en écartant toute embauche au premier semestre 2017 et en réduisant l'intérim plus rapidement et plus énergiquement que ce qui avait été convenu.

"Le directoire (...) sape les termes du pacte pour l'avenir", disent les syndicats dans la lettre envoyée mardi.

Direction et syndicats ont signé un accord prévoyant de supprimer 30.000 emplois dans le monde au sein de VW afin de réaliser 3,7 milliards d'euros d'économies par an d'ici à 2020 en échange de la promesse d'éviter les licenciements secs d'ici à 2025.

VW a déclaré mercredi que ce pacte serait appliqué mais qu'il y aurait probablement des tensions.

L'action Volkswagen a perdu 1,37% mercredi, à 139 euros, alors que l'indice de l'automobile en Europe était stable.

(Georgina Prodhan et Andreas Cremer, Juliette Rouillon et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.