Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vivendi s'attelle au remboursement de sa dette

Reuters25/10/2013 à 20:11

VIVENDI COMMENCE À REMBOURSER SA DETTE

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Vivendi a enclenché le processus de remboursement d'une partie de sa dette à la faveur de la cession de la majeure partie de sa participation dans Activision Blizzard, première concrétisation de la réorganisation en cours de ses activités.

Le conglomérat, qui a empoché 6,2 milliards d'euros de la vente de 85% de ses parts dans l'éditeur de jeux vidéo, a dit plusieurs fois que le produit des cessions mises en oeuvre dans le cadre de sa revue stratégique serait affecté en priorité au désendettement et à un retour aux actionnaires.

Le groupe, qui a également engagé des négociations exclusives pour céder ses parts dans l'opérateur Maroc Telecom, détenait une dette d'un montant 17,4 milliards d'euros au 30 juin 2013. Il est actuellement noté BBB par Standard & Poors, Baa2 par Moody's et BBB par Fitch.

Dans un communiqué publié vendredi, Vivendi a annoncé qu'il prévoyait d'exercer des options de remboursement anticipé de l'intégralité d'un milliard d'euros d'obligations (3,50%) à échéance juillet 2015 et de 500 millions d'obligations (3,875%) à échéance novembre 2015.

Le conglomérat a précisé que le remboursement de ces obligations, qui représentent un total de 1,5 milliard d'euros, devrait intervenir le 11 novembre. Jeudi, il avait indiqué que son offre de rachat de 2,7 milliards de dollars d'obligations libellées en dollars avait été souscrite à hauteur de 72,33%.

Vivendi prévoit d'avoir remboursé par anticipation 2,1 milliards de dollars sur ce total de 2,7 milliards, soit 78% du total de ses lignes obligataires libellées en dollars, à la date du règlement le 15 novembre.

Au terme de ces deux opérations, le montant total des remboursements effectués devrait ainsi atteindre jusqu'à 3 milliards d'euros.

QUEL RETOUR AUX ACTIONNAIRES?

Pour l'agence de notation Moody's, ces deux annonces vont dans la bonne direction en permettant au conglomérat de réduire le fardeau de sa dette.

"Nous nous attendons à ce que Vivendi donne la priorité à la réduction de la dette par rapport au retour aux actionnaires afin de maintenir des radios compatibles avec sa note actuelle Baa2 de façon durable", déclare Gunjan Dixit, chef analyste de Moody's sur Vivendi, dans une réponse écrite à Reuters.

Il souligne toutefois que l'agence maintient une perspective négative sur la note en raison des incertitudes liées au projet du conglomérat de scinder ses activités télécoms et médias.

"Une scission de SFR constituera en particulier un défi et sera un processus consommateur de temps pour Vivendi de l'avis de Moody's", explique l'analyste.

Vivendi, qui publiera ses résultats le 14 novembre, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Dans la présentation de ses comptes semestriels, Vivendi évaluait à 6,5 milliards d'euros le montant de sa dette nette une fois retraitée de l'ensemble des projets de cession annoncés.

Au coeur des interrogations du marché figure le montant du retour qui pourrait être alloué aux actionnaires après la cession d'Activision et dans la perspective de la vente de Maroc Telecom.

Les analystes d'UBS estiment que le ratio d'endettement de Vivendi pourrait descendre de 3 à 1. Vivendi, notent-ils, aurait de la marge pour rendre jusqu'à 4 milliards d'euros aux actionnaires dans un scénario idéal, ce qui permettrait tout de même au groupe de ramener son ratio d'endettement à moins de deux.

Avec Leila Abboud et Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

111.5 -1.15%
ALD
15.01 -2.21%
DBT
2.635 +10.25%
1.164 -0.48%
1.141 +0.02%
5.47 -9.74%
36.95 -1.99%
41.09 -1.70%
1.592 +3.92%
12.45 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.