Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

LAGARDERE

22.96EUR
-1.16% 
Ouverture théorique 22.96
indice de référence SBF 120

FR0000130213 MMB

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    23.11

  • clôture veille

    23.23

  • + haut

    23.27

  • + bas

    22.92

  • volume

    696 382

  • valorisation

    3 011 MEUR

  • capital échangé

    0.53%

  • dernier échange

    18.05.18 / 17:35:07

  • secteur

    Édition

  • Indice de référence

    SBF 120

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    20.67

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    25.25

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter LAGARDERE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter LAGARDERE à mes listes

    Fermer

Vivendi ne fera pas d'offre pour racheter Lagardère-porte-parole

Reuters11/04/2015 à 13:55

(Actualisé avec précisions, contexte) PARIS, 11 avril (Reuters) - Vivendi VIV.PA , qui a amassé un trésor de guerre après une cascade de cessions, n'a pas l'intention de faire une offre de rachat visant le groupe français de médias Lagardère LAGA.PA , a déclaré samedi un porte-parole. Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère, présent dans les médias, l'édition, la distribution et le sport fait figure de cible potentielle pour Vivendi, qui a pour ambition de bâtir un champion européen des médias et des contenus. Une source avait indiqué à Reuters que Vivendi aurait fait il y a quelques semaines une offre de 3,3 milliards d'euros, faisant écho à une information rapportée par le magazine L'Express début avril. "Il n'y a pas eu d'offre de Vivendi pour Lagardère et il n'y en aura pas", a toutefois déclaré samedi à Reuters Simon Gillham, un porte-parole du groupe. "Lagardère est un groupe ami de Vivendi", a-t-il ajouté. Les projets d'acquisitions de Vivendi font l'objet de vives spéculations après une série de cessions qui lui ont permis d'accumuler un trésor de guerre représentant potentiellement 15 milliards d'euros, selon des estimations d'analystes. Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi, pourrait donner des indices sur les ambitions du groupe lors de son assemblée générale, vendredi prochain. Il a annoncé jeudi avoir accru une nouvelle fois sa participation dans le capital de Vivendi, confortant ainsi sa position de premier actionnaire du groupe après avoir conclu un accord la veille avec le fonds spéculatif américain PSAM, qui contestait jusqu'alors sa stratégie et réclamait une plus large redistribution aux actionnaires. ID:nL5N0X6495 Vivendi est jusque-là resté vague sur ses intentions, indiquant seulement qu'il souhaitait se donner une nouvelle envergure en développant des passerelles entre ses filiales dans la musique et la télévision, Universal Music Group et Canal+, et en procédant à de possibles acquisitions. Le président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine, a déclaré jeudi au Financial Times que le groupe "pensait à des opérations structurantes", mais n'était pas intéressé par le rachat des groupes de télévision britanniques Sky SKYB.L et ITV ITV.L . Une opération avec Lagardère lui permettrait de mettre la main sur le géant de l'édition Hachette, la radio Europe 1 ou encore l'hebdomadaire Paris Match, mais les autres activités du français comme la distribution ou le sport apparaissent moins complémentaires, estiment des analystes. Son dirigeant, Arnaud Lagardère, devrait donner son accord à une éventuelle transaction, la compagnie étant protégée d'un rachat hostile par sa structure actionnariale en commandite. Le groupe Lagardère n'a pas souhaité faire de commentaire. Interrogé sur le scénario d'une vente à Vivendi, Arnaud Lagardère avait déclaré dans un entretien aux Echos le mois dernier qu'il était essentiel pour sa société de conserver quatre branches d'activité répondant à des cycles différents. L'action Vivendi a clôturé vendredi en hausse de 1% à 24,13 euros, donnant une capitalisation boursière de 32,3 milliards d'euros. (Leila Abboud et Sophie Sassard; Chine Labbé et Gwenaelle Barzic pour le service français)

Valeurs associées

-1.16%
-1.64%
ITV
+0.15%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.