Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vivendi mandate des banques pour préparer sa scission

Reuters10/10/2013 à 22:23

VIVENDI MANDATE DES BANQUES POUR PRÉPARER SA SCISSION

par Leila Abboud et Sophie Sassard

PARIS (Reuters) - Vivendi a mandaté la Société générale et Citigroup comme banques principales pour travailler sur son projet de scission entre ses activités médias et télécoms qu'il espère concrétiser à l'automne prochain, a-t-on appris jeudi d'une source au fait du dossier.

Quatre autres banques - Lazard, Bank of America-Merrill Lynch, Goldman Sachs et BNP Paribas - vont également être sollicitées pour préparer l'opération qui doit aboutir à la création d'une entité rassemblant Universal Music Group, Canal+ et le brésilien GVT tandis que l'opérateur SFR serait mis en Bourse, a dit une deuxième source au fait de l'opération.

"Le calendrier vise une période de prémarketing pendant l'été en vue d'une IPO à l'automne", a expliqué la première source.

Le conglomérat, qui a engagé depuis l'an dernier une refonte de son portefeuille d'activités face à la baisse de son titre en Bourse, a officialisé le mois dernier sa volonté de séparer en deux entités ses activités de médias et de télécoms.

Le groupe, qui a également engagé la vente de l'opérateur Maroc Telecom et de l'essentiel de sa participation dans l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, a précisé que la décision définitive concernant la scission devait être prise début 2014 avant d'être soumise à l'assemblée générale des actionnaires.

La préparation de l'opération mobilise un grand nombre de personnes en interne et en externe de par sa complexité technique et juridique, a expliqué la première source.

L'un des scénarios à l'étude consisterait à conserver SFR dans l'entité Vivendi actuelle pour pouvoir continuer à bénéficier de certains avantages fiscaux, a ajouté cette source, confirmant une piste déjà évoquée par le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou dans un entretien au journal Le Monde la semaine dernière.

Sa mise en oeuvre sera toutefois dépendante de l'évolution du marché des télécoms en France, chahuté par l'arrivée de Free, filiale d'Iliad, sur le marché du mobile en janvier 2012.

Le lancement du quatrième entrant a entraîné une baisse des prix de téléphonie mobile de 11% en 2012, ce qui a pesé sur les marges des opérateurs historiques, dont SFR qui a été contraint de réduire ses effectifs.

"Pour l'instant cela reste compliqué, le marché en France enregistre toujours des baisses de prix", a expliqué la première source, selon laquelle le groupe espère qu'un point bas sera atteint d'ici l'été prochain afin de pouvoir présenter un dossier séduisant aux investisseurs.

L'une des grandes inconnues reste les projets d'Iliad sur le segment des offres subventionnées, le coeur de marché des opérateurs historiques, le groupe de Xavier Niel ayant indiqué qu'il préparait une offre avec téléphone portable inclus pour Noël.

Vivendi n'a pas souhaité faire de commentaires sur ces informations.

Avec Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.