Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

VIVENDI investit dans Prisa pour se renforcer sur le marché hispanophone
AOF22/01/2021 à 12:12

(AOF) - Vivendi a pris une participation de 7,6% dans le groupe de médias et d'éducation, Prisa. En Bourse, l'action du groupe de médias cède 0,56% à 26,46 euros, surperformant légèrement l'indice CAC 40. Le groupe espagnol possède deux métiers principaux : l'éducation (plus de 50% des revenus) avec comme principale branche Santillana, fortement positionné sur les marchés sud-américains et la radio et la presse en Espagne. Prisa est notamment propriétaire du quotidien, El Pais.

Vivendi retrouve au capital de Prisa, le fonds Amber Capital qui en est le premier actionnaire avec 29,84% des parts. Les groupes ont bataillé contre la direction de Lagardère, groupe également présent dans la presse. Ils ont d'ailleurs signé un pacte concernant leurs participations respectives.

Selon Vivendi, cette prise de participation s'inscrit dans sa stratégie de se renforcer en tant que groupe mondial de contenus, de médias et de communication, et d'élargir son accès aux marchés de langue espagnole en Europe, en Amérique latine et aux Etats-Unis. Vivendi rappelle qu'il est déjà très présent sur ces marchés, notamment à travers Universal Music Group, Havas et Gameloft.

Vivendi assure que sa stratégie est très largement en phase avec la feuille de route que s'est fixée Prisa, qui comprend le développement de services éducatifs par abonnement ainsi que de contenus d'information et de divertissement, et un engagement fort dans la numérisation de ses produits et marques. Le groupe français.

Le groupe de Vincent Bolloré affirme que son investissement soutient Prisa dans ses futurs développements.

Selon Oddo, il est possible que Vivendi se positionne au capital pour " récupérer " certains actifs. " Nous avons indiqué à plusieurs reprises que le marché de l'éducation pourrait intéresser Vivendi. Il est déjà présent sur ce marché en France via Editis. L'acquisition de Santillana permettrait de constituer un second pilier hispanophone ", précise l'analyste. 

AOF - EN SAVOIR PLUS

La presse magazine en effervescence

En deux ans cette presse a considérablement évolué en France. Les trois groupes leaders (Lagardère, Bertelsmann et Mondadori) se sont quasiment désengagés pour laisser la place à de nouveaux acteurs. Le groupe Lagardère ne conserve aujourd'hui que « Paris Match » et le « JDD ». Les titres « Elle », « Version Femina », « Télé 7 Jours », « France Dimanche », « Ici Paris » ont été cédés à un nouvel entrant, Czech Media Invest (CMI), contrôlé par le tchèque Daniel Kretinsky.

Pascal Chevalier, issu de la Net économie, s'est, lui, emparé de Mondadori France (« Grazia », « Biba », « Closer », « Science & Vie ») l'an passé, après avoir repris « Marie France » en 2013. Son groupe dispute désormais la position de leader avec Prisma Media qui pourrait tomber dans le giron de Vivendi, contrôlé par Vincent Bolloré. Prisma Media détient notamment les titres « Femme Actuelle », « Geo », « Gala », « Voici », « Télé-Loisirs » et « Capital ».

Valeurs associées

Euronext Paris +0.07%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer