Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vivendi envisage de mettre en Bourse sa filiale SFR

Reuters30/04/2013 à 21:36

VIVENDI ENVISAGE D'INTRODUIRE EN BOURSE SFR

par Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Vivendi a annoncé mardi lors de son assemblée générale qu'il envisageait une introduction en Bourse de sa filiale de téléphonie mobile SFR dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur les médias engagée depuis un an.

Le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou a appelé les actionnaires du groupe à la patience alors que Vivendi semble sur le point de boucler avec Maroc Télécom sa première cession d'actif majeure dans le cadre de sa revue stratégique.

L'assemblée générale s'est déroulée dans un climat de tension parmi les actionnaires particuliers, des appels à la démission de Jean-René Fourtou ayant retenti dans la salle.

Mais le président du conseil de surveillance, avec le soutien apparent du premier actionnaire du groupe Vincent Bolloré, a insisté sur le fait qu'il n'était pas pressé de vendre des actifs, en particulier à n'importe quel prix.

"Je peux vous assurer que nous progressons dans notre revue, bien que nous ne soyons pas pressés. Nos priorités sont de réaliser une à deux cessions pour réduire la dette, et d'utiliser le produit de ces cessions pour le bénéfice des actionnaires", a dit Jean-René Fourtou.

"Une autre de nos priorités est de mettre en place la meilleure stratégie pour SFR. Nous pourrions procéder à une mise en Bourse de SFR ultérieurement", a également déclaré le président du conseil de surveillance.

Il a ajouté que cette mise en Bourse n'interviendrait pas à court terme et se produirait seulement après avoir redressé les profits de l'opérateur français de téléphonie.

AMÉLIORATION VUE EN 2014-2015 POUR SFR

Jean-René Fourtou a également répondu aux spéculations concernant son éventuel remplacement par Vincent Bolloré, principal actionnaires de Vivendi avec 5% du capital, qui a obtenu en décembre un siège au conseil de surveillance.

"La nomination de M. Bolloré est une possibilité pour l'avenir mais mon départ n'est pas un sujet pour l'instant", a-t-il déclaré.

Le scénario d'une introduction en Bourse de SFR intervient alors que Vivendi a examiné l'an dernier plusieurs options pour sa filiale, parmi lesquelles une cession ou un rapprochement avec le câblo-opérateur français Numéricâble.

Le groupe a finalement décidé de redresser les profits de SFR, mis à mal par la concurrence exacerbée sur le marché de la téléphonie mobile, avant d'engager toute opération.

S'il veut parvenir à se transformer en un véritable groupe de médias, Vivendi est obligé de trouver une solution pour se désengager de SFR, qui représente toujours plus de la moitié du résultat opérationnel du groupe.

SFR devrait enregistrer une baisse de 12% de son Ebitda cette année, à 2,9 milliards d'euros. Le directeur financier Philippe Capron a dit à l'AG s'attendre à une amélioration des performances de SFR en 2014 et 2015 grâce aux investissements réalisés dans le réseau mobile à très haut débit (4G).

Vivendi a par ailleurs annoncé mardi que la cession de sa filiale Maroc Télécom ne serait pas finalisée avant l'automne, le groupe évaluant pour l'heure deux offres de rachat en collaboration avec l'Etat marocain.

Le groupe cherche également à vendre sa filiale brésilienne GVT, ainsi que sa division de jeux vidéo Activision Blizzard, sans succès pour l'instant.

En Bourse, Le titre Vivendi a clôturé à 17,20 euros (-0,46%), donnant une capitalisation boursière de près de 22,8 milliards d'euros. Il gagne 1,5% depuis le début de l'année.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.