Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vivendi disposé à reprendre les négociations avec Mediaset
Reuters20/01/2017 à 19:23

VIVENDI DISPOSÉ À REPRENDRE LES NÉGOCIATIONS AVEC MEDIASET

VIVENDI DISPOSÉ À REPRENDRE LES NÉGOCIATIONS AVEC MEDIASET

par Gwénaëlle Barzic, Sophie Sassard et Giulia Segreti

PARIS/LONDRES/MILAN (Reuters) - Vivendi pourrait reprendre les négociations avec Mediaset, mais seulement à condition que l'italien retire sa plainte, apprend-on vendredi de plusieurs sources.

Les principaux points sur lesquels pourraient porter des discussions restent à déterminer, ajoutent ces sources, mais elles incluraient la filiale de télévision payante Premium TV de Mediaset et peut-être d'autres actifs du groupe italien contrôlé par la famille de l'ancien président du Conseil Silvio Berlusconi.

Mediaset et le Vivendi devaient initialement se lier par des prises de participation croisées mais le géant français des médias a remis en cause l'accord initial en juillet et les deux parties sont désormais engagées dans un bras de fer, boursier dans un premier temps et désormais judiciaire.

Pier Silvio Berlusconi, fils de l'ancien président du Conseil et administrateur délégué de Mediaset, a ouvert la porte mercredi à un accord avec Vivendi tout en soulignant que Vivendi n'avait fait aucune proposition pour le moment.

Vendredi, il a précisé qu'avec une première audience prévu fin mars, le différend entre les deux groupes devait se résoudre par la voie judiciaire.

Selon une source proche du dossier, Vivendi attend un "signe concret" que Mediaset est prêt à reprendre les négociations. "Il faut qu'ils mettent fin à la saga judiciaire", dit-elle.

Une autre source dit que Mediaset pourrait envisager d'abandonner les poursuites si le groupe français était disposé à verser 1,5 milliard d'euros. En août, le groupe italien a réclamé cette somme au titre de l'indemnisation du préjudice causé par la remise en cause de l'accord conclu en avril, qui prévoyait la vente de Mediaset Premium et un échange de participations.

Depuis, Vivendi est monté à 28,8% au capital de Mediaset, devenant son deuxième actionnaire derrière la famille Berlusconi, en dépit des protestations de cette dernière, qui voit derrière cette manoeuvre une volonté de prise de contrôle hostile.

CONFLIT PROLONGÉ

De son côté, Mediaset veut changer complètement de stratégie dans la télévision payante après l'échec de l'accord avec Vivendi, afin de la rendre moins coûteuse et moins focalisée sur la diffusion de matchs de football.

Les banquiers qui suivent le dossier s'attendent à ce que l'affrontement entre les deux groupes se prolonge et jugent qu'il n'est pas dans l'intérêt de Mediaset d'abandonner ses poursuites en justice dans la mesure où il s'agit de sa seule monnaie d'échange vis-à-vis de Vivendi.

Un banquier a évoqué la possibilité que les Berlusconi cèdent la totalité du groupe. "Le temps joue en faveur de Bolloré, la situation est idéale pour une stratégie à la Bolloré et il y a de bonnes chances pour que les Italiens finissent par vendre", a-t-il dit.

Un autre banquier considère qu'un des scénarios possibles serait que Telecom Italia, dont Vivendi est le premier actionnaire avec une part de 24% du capital, rachète Mediaset Premium pour distribuer des contenus exclusifs à ses clients. Vivendi, qui souhaite devenir un acteur majeur dans les médias en Europe du Sud, reprendrait alors Mediaset España.

Dans un scénario de ce type dit ce banquier, Mediaset conserverait ses chaînes de télévision gratuites et pourrait fusionner sa filiale de production Medusa avec StudioCanal, propriété de Vivendi.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

MIL -0.74%
MIL -1.56%
Euronext Paris +0.08%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer