1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vivarte en négociations avec Spartoo pour lui céder André
Reuters09/01/2018 à 21:07

    PARIS, 9 janvier (Reuters) - Le groupe Vivarte  CHCAPV.UL  a 
engagé des négociations exclusives avec Spartoo, spécialiste de 
la vente de chaussures sur internet, en vue de lui céder le 
chausseur André, ont officialisé mardi les sociétés dans un 
communiqué. 
    En grande difficulté et plombé par une lourde dette héritée 
de LBO (rachats avec effet de levier) successifs, le groupe 
Vivarte a cédé de nombreuses marques pour se recentrer sur son 
enseigne de périphérie La Halle et sur ses marques de 
centre-ville Minelli, San Marina, Cosmoparis, Caroll et 
Chevignon. 
    Il a déjà cédé les chaussures Pataugas et l'enseigne de 
prêt-à-porter Kookaï en 2017 et vient d'annoncer la cession de 
Besson, sa marque de chaussures positionnée sur le même segment 
que La Halle aux chaussures, dans des magasins situés à la 
périphérie des villes. 
    Le groupe Spartoo s'engage à reprendre l'ensemble des 
boutiques d'André et leur personnel dans le cadre de l'opération 
qui doit donner naissance à un nouvel ensemble générant près de 
250 millions d'euros de chiffres d'affaires. 
    Le projet, qui a été présenté aux représentants du personnel 
ce mardi, pourrait se concrétiser au deuxième semestre. 
    "Ce rapprochement permettrait d'exploiter pleinement le 
potentiel d'André pour créer le seul groupe de distribution de 
taille significative avec un chiffre d'affaires réparti à 
égalité entre son réseau de magasins physique et son activité 
internet", précise le communiqué. 
    Le projet prévoit notamment qu'André se recentre sur sa 
clientèle familiale avec davantage de marques internationales et 
élargisse son offre à destination des enfants. 
    Les boutiques André, une enseigne fondée en 1896,  
pourraient par ailleurs devenir un point de collecte pour les 
commandes effectuées sur le site Spartoo. 
    "La complémentarité d'un acteur important de la vente de 
chaussures multimarques sur Internet comme Spartoo, et un 
savoir-faire reconnu dans le design de produits associé à un 
réseau de points de vente de qualité apporté par André seraient 
des atouts essentiels pour faire face aux attentes des clients 
actuels", commente Patrick Puy, président de Vivarte, cité dans 
le communiqué. 
    Créée en 2006, Spartoo réalise un chiffre d'affaires 
d'environ 150 millions d'euros, dont la moitié hors de France où 
la société a également investi dans une quinzaine de magasins en 
dur. 
    L'entreprise grenobloise est détenue à 25% par ses 
fondateurs, le solde étant contrôlé par Aplus Finance, CIC, et 
les fonds américain Highland Capital et belge Sofina. 
    André, qui compte une centaine de magasins, réalise plus de 
100 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploie 750 
salariés. 
 
 (Gwénaëlle Barzic et Pascale Denis, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées

XETRA -0.55%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer