Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BARCLAYS

215.50GBX
+0.61% 
valeur indicative 2.45 EUR
Ouverture théorique 215.30

GB0031348658 BARC

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    215.30

  • clôture veille

    214.20

  • + haut

    216.65

  • + bas

    214.35

  • volume

    40 816 807

  • valorisation

    3 685 378 MGBX

  • capital échangé

    0.24%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:50:15

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    192.15

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BARCLAYS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BARCLAYS à mes listes

    Fermer

Visa rachète Visa Europe pour contrer MasterCard

Reuters02/11/2015 à 18:40

* Le montant du rachat pourrait atteindre 21,2 milliards * Emission de dette pour $15-$16 milliards * Rachats d'actions augmentés de $5 milliards * L'action en nette baisse à Wall Street (Actualisé avec des prévisions, déclarations, cours de Bourse) par Richa Naidu et Sudarshan Varadhan 2 novembre (Reuters) - Visa Inc V.N a annoncé lundi le rachat de son ex-filiale Visa Europe pour une somme qui pourrait atteindre 21,2 milliards d'euros, ce qui doit le placer en meilleure position pour concurrencer MasterCard MA.N en Europe. Visa Inc et Visa Europe, une coopérative de banques européennes représentant plus de 500 millions de cartes de paiement, faisaient partie d'un réseau international détenu par des banques jusqu'en 2007. La plupart des filiales ont ensuite fusionné au sein de Visa Inc, cotée en Bourse depuis 2008, tandis que Visa Europe restait une entité distincte. L'opération annoncée lundi permettra de regrouper l'ensemble des réseaux mondiaux de Visa. Plus de 3.000 sociétés au niveau mondial devraient tirer un avantage de la transaction annoncée lundi. Visa, leader mondial des cartes de paiement, a précisé qu'il verserait un montant initial de 16,5 milliards d'euros, susceptible d'être complété d'un paiement supplémentaire de 4,7 milliards d'euros au plus en fonction d'objectifs de chiffre d'affaires, quatre ans après la conclusion de la transaction. Le premier versement comprendra 11,5 milliards d'euros en numéraire et des actions préférentielles convertibles en actions ordinaires Visa Inc de catégorie A pour un montant de cinq milliards d'euros. Pour financer la part de l'opération payable en numéraire, Visa va émettre des obligations pour un montant de 15 à 16 milliards de dollars, une émission qui lui permettra aussi de d'augmenter de cinq milliards de dollars son programme de rachats d'actions ordinaires A en 2016 et 2017 afin de compenser l'impact de l'émission d'actions préférentielles. "Le prix payé par Visa se révèle plus élevé que prévu", estime Gil Luria, analyste de Wedbush Securities, précisant qu'on s'attendait à ce que Visa verse 20 à 21 milliards de dollars. Un avis que semble partager le marché dans la mesure où, à Wall Street, l'action Visa perd 2,93% à 75,31 dollars peu avant 17h00 GMT. "Il est probable que Visa augmentera les prix pour s'aligner sur ceux de MasterCard en Europe", ajoute Gil Luria. Le directeur général de Visa, Charlie Scharf, s'est, de ce point de vue, refusé à toute précision. Visa Europe détenait une part de marché de 52,2% en Europe en 2013, sur la base de la valeur des paiements, selon son site internet. (http://bit.ly/1HVUjqe) LE BÉNÉFICE PAR ACTION SOUS LE CONSENSUS L'opération sera sans doute dilutive pour le bénéfice ajusté de l'exercice fiscal 2016 mais elle aurait un impact positif sur le chiffre d'affaires et les profits en 2017, a précisé le groupe américain. L'intégration de Visa Europe devrait se traduire dans les comptes par des charges exceptionnelles de 450 à 500 millions de dollars sur une période de trois à quatre ans. Parmi les actionnaires actuels de Visa Europe, Barclays BARC.L , la banque la plus active du réseau, devrait être le premier bénéficiaire de cette transaction, estime Chirantan Barua, analyste de Bernstein, dans une note. La banque britannique a dit tabler sur une plus-value imposable d'environ 400 millions de livres (560 millions d'euros) l'an prochain. Selon une source au fait du dossier, Barclays pourrait recevoir jusqu'à 1,2 milliard d'euros. La société de services de paiements Worldpay WPG.L compte de son côté empocher 1,249 milliard d'euros et Lloyds LLOY.L pense dégager une plus-value avant impôt d'environ 300 millions de livres. Visa a également publié lundi ses résultats du quatrième trimestre, qui font ressortir pour les trois mois à fin septembre un bénéfice net de 1,51 milliard de dollars, soit 62 cents par action A, contre 1,07 milliard (43 cents/action) un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 63 cents. Le directeur financier, Vasant Prabhu, a estimé lors d'une téléconférence que les transactions transfrontalières, soit celles réalisées par les porteurs de cartes de paiement en dehors du pays de l'émetteur desdites cartes, devraient encore manquer d'élan au premier semestre de l'exercice 2016. La vigueur du dollar et les conditions macroéconomiques détermineront leur évolution du second semestre, a-t-il ajouté. Visa anticipe par ailleurs une croissance du chiffre d'affaires net durant l'exercice 2016 comprise entre un peu plus de 5% et un peu moins de 15% à taux de change constants. (avec Steve Slater et Rachel Chitra; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

+0.61%
-0.59%
+0.20%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.