1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Virus chinois: la Bourse de Tokyo chute de plus de 2% à l'ouverture
AFP27/01/2020 à 01:46

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo dévissait de plus de 2% lundi matin à l'ouverture, victime de craintes relatives à l'extension de l'épidémie virale qui sévit en Chine et a déjà atteint plusieurs autres pays, dont le Japon.

Dans les tout premiers échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes abandonnait 2,03% (soit près de 476 points) à 23.351,50 points et l'indice élargi Topix cédait 1,78% à 1.699,23 points.

Selon le plus récent bilan donné par les autorités chinoises, quelque 2.744 personnes en Chine sont touchées par ce coronavirus qui provoque une pneumonie pouvant s'avérer mortelle (80 décès recensés).

Face aux inquiétudes croissantes de par le monde, le directeur de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé qu'il se rendait en Chine pour discuter avec les autorités des moyens de contenir l'épidémie.

L'OMS avait cependant jugé jeudi qu'il était "trop tôt" pour déclencher l'alerte internationale face à ce virus apparu dans la ville de Wuhan.

Les restrictions de circulation ont été étendues en Chine dans l'espoir d'enrayer la propagation de la maladie, alors que plusieurs pays, dont le Japon, préparent l'évacuation de leurs ressortissants de la zone en quarantaine.

Du côté des valeurs

UNIQLO ET SHISEIDO PLONGENT: un des poids lourds de la cote, l'action du groupe d'habillement Fast Retailing (maison mère de la marque Uniqlo), plongeait de 3,56% à 59.760 yens.

Le fabricant de cosmétiques Shiseido, qui réalise une bonne partie de son chiffre d'affaires et de sa croissance avec la clientèle chinoise, s'effondrait de 8,2% dans les premières minutes de transactions, à 6.860 yens.

COMPAGNIES AÉRIENNES AUSSI: les actions des transporteurs aériens étaient de nouveau délaissées en raison de la chute prévisible des réservations du fait de l'épidémie et des restrictions de voyage imposées par la Chine, important vivier de touristes pour le Japon: ANA Holdings lâchait 3,86% à 3.410 yens et Japan Airlines (JAL) 4,07% à 3.128 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen, valeur refuge, montait nettement face au dollar, le billet vert valant 109,00 yens vers 00H30 GMT, contre 109,55 yens vendredi après la fermeture de la Bourse de Tokyo, point de repère des investisseurs nippons.

La monnaie japonaise progressait aussi par rapport à l'euro qui se négociait pour 120,27 yens vers 00H30 GMT contre 121,05 yens en fin de semaine dernière.

L'euro bougeait peu face au dollar, à raison d'un euro pour 1,1034 dollar vers 00H30 GMT contre 1,1030 dollar vendredi à 20H00 GMT.

Les cours du pétrole, qui avaient déjà terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis octobre à cause des craintes de répercussions sur l'activité économique de la propagation du virus chinois, continuaient de dévisser dans les premiers échanges en Asie. Vers 00H20 GMT le prix du baril de brut américain WTI perdait ainsi 2,47% à 52,85 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord abandonnait 2,21% à 59,35 dollars.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6111.24 0.00%
1.0792 -0.15%
1.424 0.00%
31.715 0.00%
2.377 +0.42%

Les Risques en Bourse

Fermer