Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vingt-trois morts dans les incendies du nord de la Californie

Reuters12/10/2017 à 05:40
 (Bilan actualisé) 
    SONOMA, Californie, 12 octobre (Reuters) - Les incendies qui 
font rage dans la région viticole du nord de la Californie ont 
fait 23 morts et plus de 550 disparus, selon le dernier bilan 
communiqué mercredi par les secours qui redoutent une reprise du 
vent dans un contexte de sécheresse.  
    Au total, ce sont près de 69.000 hectares qui ont été 
détruits par 22 départs de feu dans ce que les autorités locales 
considèrent comme les plus meurtriers incendies de l'histoire de 
la Californie. 
    Au centre des opérations de secours, la porte-parole du 
comté de Sonoma a indiqué que plus de 550 personnes étaient 
portées disparues sans préciser si elles avaient été victimes 
des flammes ou n'avaient seulement pas pris contact avec les 
autorités après avoir fui leur habitation. 
    Santa Rosa, la plus grande ville viticole du pays, a été 
particulièrement touchée, des quartiers entiers ayant été brûlés 
les uns après les autres. "C'est comme de traverser une zone de 
guerre", a commenté J.J. Murphy, un jeune homme de 22 ans qui 
fait partie des milliers de personnes évacuées. 
    Au moins onze personnes ont péri dans le comté de Sonoma. 
Dans le comté de Napa, un centenaire et son épouse de 98 ans 
figurent parmi les victimes décédées tandis que 13 
établissements vinicoles y ont été détruits. 
    Des vents soufflant autour de 80 km/h et un taux d'humidité 
très faible de 10% sont prévus pour la journée de mercredi et 
celle de jeudi dans le nord de la Californie. Les pompiers 
travaillaient mercredi à renforcer les barrières anti-feu en 
prévision d'une reprise du vent. 
    "La possibilité de nouveaux départs de feu augmente de 
manière exponentielle", a estimé une porte-parole de l'office 
des forêts et de la protection contre les incendies de 
Californie. 
    Au nord de San Francisco, des logements ont été détruits 
dans plusieurs localités, dont celle de Santa Rosa, où un hôtel 
Hilton a été endommagé et un parc de mobile homes détruit.  
    Plusieurs dizaines de milliers d'habitants ont dû s'enfuir, 
les écoles sont fermées et deux hôpitaux ont dû être évacués.  
    Il est encore trop tôt pour évaluer les conséquences 
économiques des incendies, selon la Napa Valley Vintners, une 
coopérative qui regroupe 550 exploitations vinicoles, mais 
quatre d'entre elles ont été totalement ou en grande partie  
détruites et neuf ont subi des dégâts. Les vendanges étaient 
achevées à 90% quand les sinistres se sont déclarés. 
    Jusque là épargnée, la ville de Calistoga, dans la Napa 
Valley, a été intégralement évacuée mercredi soir, les autorités 
redoutant que la situation s'y détériore. 
    Le gouverneur de Californie, Jerry Brown, a déclaré l'état 
d'urgence dans plusieurs comtés de la partie septentrionale de 
l'Etat mais aussi dans le comté d'Orange, dans le Sud, qui est 
également touché.  
    Un incendie a parcouru plus de 3.000 hectares. Quatorze 
bâtiments ont été réduits en cendres, 22 sont endommagés et 
5.000 habitants ont dû être évacués. 
 
 (Marc Vartabedian avec Alex Dobuzinskis à Los Angeles, Keith 
Coffman à Denver, Brendan O'Brien à Milwaukee et Jonathan Allen 
à New York; Jean-Philippe Lefief et Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.