Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

VINCI va exploiter sept aéroports brésiliens pour les trois prochaines décennies
AOF08/04/2021 à 16:58

(AOF) - Vinci affiche une progression de 1,19% aujourd'hui à la Bourse de Paris, à 90,20 euros par action, dans le sillage de bonnes nouvelles en provenance du Brésil. Le groupe a en effet annoncé hier soir que sa filiale Vinci Airports avait remporté l'appel d'offre de de l'ANAC (Agência Nacional de Aviaçao Civil) portant sur l'exploitation de sept aéroports de la région Nord du pays. Les aéroports en question sont ceux de Manaus, Porto Velho, Rio Branco, Boa Vista, Cruzeiro do Sul, Tabatinga et Téfé. Le montant du contrat n'a toutefois pas été révélé.

Considérés comme des portes d'entrée sur l'Amazonie et les Etats brésiliens voisins, ces aéroports ont accueilli 4,7 millions de passagers en 2019 et sont essentiels pour le désenclavement d'une région vaste de 3,8 millions de km2.

Vinci Airports aura la charge d'assurer les opérations, la maintenance et la modernisation des terminaux et des pistes, ainsi que de transformer ces aéroports en infrastructures durables, avec pour objectif zéro émission nette. Le groupe français prévoit notamment l'installation de parcs photovoltaïques, le traitement des déchets et des eaux usées, la mise en place de laboratoires de biodiversité, ainsi que des projets de puits carbone avec des ONG locales. 

Par ailleurs, le groupe affirme qu'il s'emploiera à accompagner la reprise économique du Brésil en contribuant au développement du trafic passagers et de l'activité de fret à Manaus, le troisième aéroport de fret le plus important du Brésil. Pilier du développement économique et social de l'Amazonie, Manaus joue un rôle important dans l'économie brésilienne, notamment dans le domaine de l'industrie électronique en forte croissance.

"Notre feuille de route est claire : des aéroports verts pour une croissance durable", a déclaré Nicolas Notebaert, directeur général de Vinci Concessions et président de Vinci Airports. "Dans cette région isolée, où le transport aérien est essentiel, VINCI Airports transformera ces aéroports pour qu'ils soient plus résilients et durables, afin de soutenir la reprise économique du Brésil tout en préservant la planète".

En février 2021, le trafic aéroportuaire a continué de souffrir dans tous les pays où le groupe est présent. Ainsi, Vinci Airports a lui vu son trafic de passagers chuter de 84,5% en moyenne par rapport à la même période en 2020. Il a reculé de 98,3% au Royaume-Uni, de 96,4% au Cambodge ou encore de 84,6% en France. Le Brésil est le marché qui s'en est le mieux sorti avec un repli de 41%.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Des pratiques qui évoluent face au défi climatique

Le secteur de la construction est actuellement responsable de près de la moitié de la consommation d'énergie et d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre en France.  Face au défi climatique, les professionnels du bâtiment se réinventent, avec notamment une place grandissante accordée à la nature et aux espaces végétalisés et l'emploi de matériaux bio sourcés ou géosourcés (bois, paille, chanvre, ouate de cellulose, liège, lin, chaume, herbe de prairie, ...).

Néanmoins, dans le neuf, les normes toujours plus nombreuses, représentent une contrainte forte. D'ailleurs, la Fédération Française du Bâtiment juge irréaliste la nouvelle norme environnementale RE 2020, qui doit entrer en vigueur en juillet 2021. Cette nouvelle norme vise à réduire la consommation énergétique d'un bâtiment neuf de 30 % par rapport à l'actuelle norme thermique RT2012 mais aussi ses émissions carbone. Le secteur demande son report d'au moins six mois.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.34%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 08/04/2021 à 16:58:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer