1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vincent Bolloré défend les choix de Canal+ sur la Ligue 1
Reuters01/06/2018 à 13:19

VINCENT BOLLORÉ DÉFEND LES CHOIX DE CANAL+ SUR LA LIGUE 1

PARIS (Reuters) - Vincent Bolloré a défendu vendredi le choix de Canal+ de ne pas s'aligner sur la forte hausse du montant des droits de retransmission de la Ligue 1 après les enchères dont le groupe de télévision est ressorti bredouille pour la première fois depuis 1984.

L'espagnol Mediapro a raflé les principaux lots mis aux enchères pour le championnat français de football dont les montants ont grimpé de près de 60% pour atteindre un record de 1,15 milliard d'euros par an.

"Canal c'est une chaîne qui achète des droits à des prix où ils peuvent les vendre sans faire de perte", a dit Vincent Bolloré, premier actionnaire du groupe Vivendi, propriétaire du groupe de télévision payante.

"Canal ne va pas être ruiné et les équipes de Canal ont extrêmement bien fait de ne pas suivre des enchères folles", a-t-il ajouté.

Au prix de 1,15 milliard d'euros et pour un public de deux millions d'aficionados, l'équation économique est difficile à trouver, a-t-il estimé, rappelant les précédents malheureux d'Orange et de TPS dans le domaine.

"C'est présenté comme la fin du monde mais pardon c'est une tempête dans un verre d'eau microscopique", a-t-il estimé, rappelant que Canal+ possédait d'autres droits sportifs.

Canal+ s'est pour sa part dit ouvert à des discussions avec le groupe Mediapro, en vue de lui racheter des droits ou de distribuer la chaîne qu'il prévoit de créer en France.

Lors d'une conférence de presse à Paris jeudi, le gérant de Mediapro Jaume Roures a déclaré que son groupe entendait proposer une chaîne pour 25 euros par mois.

Le groupe audiovisuel, qui est également intermédiaire pour la gestion de droits sportifs, a accepté de débourser 780 millions d'euros par an.

(Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Benoît Van Overstraeten)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -1.93%
Euronext Paris -2.26%
Euronext Paris -1.33%
Euronext Paris -0.70%
Euronext Paris -0.58%
WPP
LSE -1.73%

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Rallye67
    01 juin14:30

    Ils paireront la première année, puis faillite

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer