1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vienne choisit la solution de la "bad bank" pour Hypo Alpe Adria
Reuters14/03/2014 à 13:39

L'AUTRICHE VA CRÉER UNE STRUCTURE DE DÉFAISANCE POUR HYPO ALPE ADRIA

VIENNE (Reuters) - L'Autriche a décidé de mettre sur pied une structure de défaisance pour Hypo Alpe Adria car laisser la banque faire faillite aurait des conséquences incalculables, a déclaré vendredi le ministre des Finances Michael Spindelegger.

Cette décision met fin à des mois d'incertitude entourant un établissement que Vienne a dû nationaliser en 2009 mais la solution retenue ne sera pas neutre financièrement pour la Carinthie et peut-être pour certains détenteurs de titres émis par la banque.

Vienne veut en effet que la Carinthie, province où Hypo a son siège social, mette la main au portefeuille et mette à contribution les détenteurs de près de deux milliards d'euros de dette subordonnée et de titres dénués de droits de vote, ont dit le ministre et Ewald Nowotny, le gouverneur de la Banque d'Autriche.

Créer une "bad bank" pour cantonner près de 18 milliards d'euros d'actifs d'Hypo soulagera la banque de son besoin chronique de fonds propres mais provoquera aussi une augmentation de la dette publique à 80% environ du PIB et augmentera le déficit budgétaire de 1,2 point environ cette année.

Les discussions visant à parvenir à un accord général avec BayernLN, l'ex-propriétaire d'Hypo, débuteront bientôt, a ajouté Michael Spindelegger.

Hypo Alpe Adria a reçu 4,8 milliards d'euros d'aides publiques depuis 2008 mais il lui en faudra encore plus pour satisfaire aux normes minimales de fonds propres lorsqu'elle finalisera ses résultats de 2013.

(Michael Shields, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • guyguy18
    14 mars12:04

    Et nous,avec Dexia,c'est pour quand?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

CGG
1.786 -0.36%
0.8991 0.00%
1.12755 0.00%
62.74 +0.24%
48.2 +0.35%

Les Risques en Bourse

Fermer