Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vers un accord franco-belge sur une nouvelle garantie pour Dexia

Reuters29/05/2012 à 11:52

Vers un accord franco-belge sur une nouvelle garantie pour Dexia

PARIS (Reuters) - La France et la Belgique vont demander conjointement à la Commission européenne de renouveler jusqu'à la fin septembre et pour un montant de 55 milliards d'euros les garanties publiques temporaires accordée à Dexia fin 2011, lit-on mardi dans Les Echos.

Cette prolongation des garanties, représentant jusqu'ici un montant de 45 milliards d'euros et devant arriver à échéance jeudi, donnerait davantage de temps à Bruxelles pour se prononcer sur le plan de sauvetage définitif de la banque franco-belge, qui repose sur des garanties publiques de 90 milliards d'euros.

Dans une interview accordée au quotidien économique, Pierre Mariani, administrateur délégué de Dexia, explique que cette assistance financière est indispensable au groupe dans le contexte actuel.

"La baisse des taux augmente la masse d'actifs que nous devons placer en collatéral", déclare-t-il.

En outre, la garantie temporaire de 45 milliards d'euros n'a apporté "que marginalement de la liquidité car plus de la moitié de ce montant a servi à rembourser les cessions d'actifs intra groupes de Dexia Bank Belgique et une partie a servi de collatéral aux Etats garants, à la demande de l'Etat belge", ajoute Pierre Mariani.

Dexia a annoncé début mai une perte nette de 431 millions d'euros au premier trimestre, imputable à des "éléments non récurrents", essentiellement le coût des garanties publiques couvrant ses financements et des dépréciations.

Gouvernance contestée, pertes récurrentes, probable recapitalisation, la situation de l'ancien leader mondial du financement des collectivités locales a continué de se détériorer après l'annonce de son deuxième plan de sauvetage à l'automne dernier.

LA CESSION DE DENIZBANK FINALISÉE FIN 2012

Interrogé sur la vente de Denizbank, Pierre Mariani indique que la banque franco-belge vendra sa filiale turque à un prix "proche" de son objectif.

L'opération, qui devrait être finalisée d'ici la fin 2012, valorise Denizbank à près de 1,5 fois sa valeur comptable en monnaie locale, poursuit-il, précisant qu'elle augmentera de 300 points de base le ratio de fonds propres Tier-1 du groupe.

En revanche, une perte d'environ 700 millions d'euros devra être constatée dans les comptes consolidés de Dexia du fait de la forte dépréciation de la livre turque depuis l'acquisition de la banque en 2006, ajoute l'administrateur délégué.

Dexia a annoncé jeudi dernier être entrée en négociations exclusives avec la banque russe Sberbank en vue de la cession de sa filiale turque Denizbank, confirmant des informations de Reuters.

Les Echos croient savoir que le montant de la transaction pourrait s'élever à près de trois milliards d'euros.

Enfin, Pierre Mariani annonce que dans le cadre du programme de cessions annoncé le 9 octobre dernier, Dexia n'a plus aujourd'hui qu'à désigner l'acquéreur de sa filiale de gestion d'actifs Dexia AM.

Il précise que Dexia a désigné six participants, dont aucun européen, pour le processus de "due diligence" et que l'envoi des offres contraignantes est prévu pour la mi-juin. Le choix final sera fait avant le mois de juillet, dit-il.

Noëlle Mennella


Mes listes

valeur

dernier

var.

103.65 +0.63%
0.64 -1.39%
13.5 +0.37%
188 -2.59%
6.66 +1.09%
20.57 -0.10%
6.31 +0.48%
17.83 -3.28%
27.1 -0.18%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.