Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ventes de GSK en baisse, la vigueur de la livre pèse aussi

Reuters23/07/2014 à 16:19

VENTES DE GSK EN BAISSE, LE COURS DE LA LIVRE PÈSE

LONDRES (Reuters) - GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé une baisse plus forte que prévu de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, affecté par le ralentissement des ventes de ses traitements pulmonaires aux Etats-Unis et l'appréciation de la livre sterling.

Le titre reculait de 2,6% vers 12h00 GMT à la Bourse de Londres

Les ventes trimestrielles ont baissé de 13% à 5,56 milliards de livres au deuxième trimestre, générant un bénéfice par action (BPA) hors certains éléments exceptionnels en recul de 25% à 19,1 pence.

Les analystes anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 5,76 milliards de livres et un BPA hors certains éléments exceptionnels de 21,3 pence, selon les données Thomson Reuters.

GSK a revu à la baisse ses objectifs annuels et prévoit désormais un BPA hors certains éléments exceptionnels "globalement semblable à 2013" à taux de change constant. Le groupe tablait précédemment sur un BPA 2014 en hausse de 4 à 8%.

Les investisseurs s'inquiètent principalement de la dépendance du groupe à l'Advair, un aérosol utilisé pour soigner l'asthme, qui représente à lui seul près de 20% des ventes. Des génériques du traitement sont d'ores et déjà commercialisés en Europe et des versions génériques pourraient être lancées aux Etats-Unis d'ici quelques années.

GSK espère que deux nouveaux traitements par inhalation de maladies respiratoires, le Breo et l'Anoro, compenseront ce manque à gagner mais leurs premiers pas jugés timides ont déçu les analystes.

Si le pire est passé concernant l'arrivée à expiration de brevets, GSK est également confronté depuis avril à l'arrivée sur le marché américain d'une version générique de son médicament pour le coeur, le Lovaza.

En avril, le groupe britannique a échangé plus de 20 milliards de dollars d'actifs avec le suisse Novartis lors d'une transaction complexe destinée à recentrer ses activités sur son coeur de métier.

Le directeur général de GSK, Andrew Witty, a exclu de participer à des opérations de fusions et acquisitions de grande envergure, avançant qu'elles pourraient perturber et nuire aux activités de recherche et développement du groupe.

Le premier groupe pharmaceutique britannique est également au centre d'un scandale de corruption en Chine, où il est accusé d'avoir versé des pots-de-vin aux médecins pour qu'ils utilisent ses médicaments.

(Ben Hirschler, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.