Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Vente-unique.com se projette dans un nouveau cycle de croissance rentable
information fournie par AOF07/10/2021 à 08:39

(AOF) - Vente-unique.com a dévoilé sa prévision de chiffre d'affaires et de profitabilité opérationnelle pour l'exercice 2020-2021 (période du 1eroctobre2020 au 30 septembre2021) et ses ambitions de développement à moyen terme. Le vendeur en ligne de mobilier et aménagement de la maison en Europe estime que son chiffre d'affaires annuel sera supérieur à 160 millions d'euros, soit une croissance annuelle de plus de 35%.

Vente-unique.com a connu une activité relativement stable sur le dernier trimestre fiscal,avant tout liée à un effet de base particulièrement exigeant (croissance de 42% au 4èmetrimestre de l'exercice précédent) dans un contexte de marché tendu. 

Grâce à "sa parfaite maîtrise des dépenses opérationnelles, aussi bien au niveau de la supply chainque marketing", Vente-unique.com estime que sa marge d'Ebitda ajusté annuelle sera supérieure à 12% et que sa marge opérationnelle courante sera supérieure à 10%.

Le faible écart entre marge d'Ebitda ajusté et marge opérationnelle courante s'explique notamment par l'impact non significatif de la norme IFRS 16 sur les contrats de location.

La société confirme ainsi sa capacité à maintenir un haut niveau de profitabilité opérationnelle, nettement supérieur à la moyenne des autres acteurs du secteur.

Fortdu succès de son dernier plan pluriannuel de développement et d'un environnement de marché favorable, Vente-unique.com aura vu son chiffre d'affaires plus que doubler en seulement 4 ans, soit avec 1 an d'avance sur le plan initial.

La société se projette aujourd'hui dans un nouveau cycle de croissance rentable, à l'image du précédent.Vente-unique.com dispose aujourd'hui d'une implantation internationale dans 11pays, d'un socle technologique (ERP propriétaire) intégrant les dernières innovations du marché et d'une plateforme logistique qui a su démontrer sa capacité à absorber une forte croissance.

Cela lui a permis de tirer profit du vaste marché européen du meuble et de la décoration(près de 200 milliards d'euros) qui poursuit son inexorable transformation numérique (seulement 10% des achats sont effectués en ligne aujourd'hui).

Vente-unique.com prévoit également de poursuivre sa quête de la satisfaction client maximale en enrichissant régulièrement son offre, notamment par la mise en place d'une place de marché.

La société a décidé également d'étendre sa présence paneuropéenne et devrait, dans ce cadre, se doter d'une deuxième plateforme logistique implantée en Pologne.

Ces axes de développement doivent permettre à Vente-unique.com de doubler à nouveau de taille en 5ans, tout en maintenant un niveau élevé de profitabilité opérationnelle, en visant un chiffre d'affaires de plus de 320 millions d'euros, une marge d'Ebitda ajusté supérieure à 12% et une marge opérationnelle courante supérieure à 10% à fin 2026.

Par ailleurs, Vente-unique.com étudie l'opportunité d'acquérir Distri Services, filiale à 100% de sa maison-mère, Cafom, qui opère la plateforme d'Amblainville (Oise), afin de renforcer son autonomie opérationnelle.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Difficultés inédites pour les grands magasins

Le secteur doit affronter une conjonction d’épreuves inédites suite à la crise sanitaire : fermeture des points de vente, désertion des clients internationaux et désaffection des Français pour la mode. Les Galeries Lafayette vont perdre la moitié de leur chiffre d’affaires cette année (soit 1,7 milliard d’euros) et subir des pertes d’exploitation très significatives, comme ils n’en ont jamais enregistré depuis vingt-cinq ans. Le retour en France des touristes internationaux devrait être très progressif. Le groupe estime qu’il ne devrait retrouver le niveau de 2019 qu’en 2024. Le Bon Marché ou Le BHV pâtissent également du télétravail et des nouvelles restrictions à l’utilisation de la voiture dans la capitale. Le groupe Printemps, qui a obtenu un PGE de 150 millions d’euros, va fermer sept magasins en France. Pour se redresser, les acteurs misent sur le numérique et modifient leur positionnement en se tournant davantage vers la clientèle locale et en transformant les magasins en des lieux de vie.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.63%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.