Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Venezuela-Maduro confirme le vote à l'Assemblée constituante

Reuters 23/07/2017 à 22:24
 (Actualisé avec précisions, commentaires) 
    par Andrew Cawthorne 
    CARACAS, 23 juillet (Reuters) - Le président vénézuélien 
Nicolas Maduro a annoncé dimanche que le scrutin prévu dimanche 
prochain pour élire une Assemblée constituante aurait bien lieu 
malgré les pressions de l'opposition et des Etats-Unis. 
    L'opposition a décidé de boycotter ce scrutin qu'elle 
considère comme une mascarade destinée à donner une majorité à 
un gouvernement très contesté dans la rue qui n'est plus 
majoritaire à l'Assemblée nationale, le Parlement monocaméral 
vénézuélien, depuis les élections législatives de 2015. 
    Elle demande à la place de élections anticipées, 
législatives et présidentielle. 
    "La droite impérialiste croit qu'elle peut donner des ordres 
au Venezuela. Le seul qui donne des ordres ici est le peuple", a 
déclaré Nicolas Maduro en référence aux menaces de sanctions des 
Etats-Unis en cas de maintien du scrutin. 
    "Dans une semaine, le peuple vénézuélien sera en train 
d'élire l'Assemblée nationale constituante", a ajouté le 
président qui s'exprimait lors de son émission hebdomadaire à la 
télévision. 
    Le Venezuela est en proie à une grave crise économique avec 
pénurie alimentaire et inflation galopante,  qui s'est prolongée 
par une crise politique. 
    L'opposition vénézuélienne, qui manifeste depuis le mois 
d'avril, appelle à la grève générale mercredi et jeudi pour 
tenter de faire pression sur le président. Le chef de l'Etat 
accuse ses opposants d'être des "terroristes" au service de 
Washington pour contrôler le pétrole vénézuélien. 
    Les manifestations ont fait plus de 100 morts depuis avril. 
Plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées ou blessées. 
    Lors de son émission télévisée, Nicolas Maduro a appelé 
l'opposition à ne pas entraver le scrutin dimanche prochain. Des 
lieux spécifiques de vote seront installés pour aider les 
électeurs bloqués par les "fascistes" et les transports seront 
gratuits pour favoriser la participation, a ajouté le chef de 
l'Etat. 
    "On ne m'a pas renversé et on ne me renversera pas", a-t-il 
dit. 
    Il a également annoncé que les membres de la Cour suprême 
parallèle nommés par l'opposition parlementaire contre l'avis du 
gouvernement seraient emprisonnés.   
    "Ils vont tous aller en prison, un par un. Et leurs biens et 
leurs comptes seront gelés", a dit le président. 
    L'une des 13 personnes nommées par l'opposition, l'avocat 
Angel Zerpa, a été arrêté samedi par les services de 
renseignement. 
    L'Union européenne et certains pays d'Amérique latine ont 
également fait part de leur opposition à l'élection de la 
Constituante. La dernière Constitution vénézuélienne, rédigée 
par une Constituante après l'élection d'Hugo Chavez, le 
prédécesseur de Nicolas Maduro, à la présidence du pays en 1998, 
est entrée en vigueur fin 1999 après avoir été approuvée par 
référendum. 
 
 (Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

9.15 +2.75%
80.5 -0.73%
10.46965 0.00%
4.56 +0.97%
23.6 -0.42%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.