1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Venezuela-L'ex-procureure dit avoir des preuves contre Maduro
Reuters23/08/2017 à 21:40

    BRASILIA/CARACAS, 23 août (Reuters) - Luisa Ortega, ancienne 
procureure générale du Venezuela qui a fui son pays la semaine 
dernière en disant craindre pour sa vie, a affirmé mercredi 
détenir des preuves de l'implication du président Nicolas Maduro 
dans l'affaire Odebrecht, un vaste scandale de corruption.  
    La magistrate, qui était jusqu'alors en accord avec 
l'exécutif, s'en est démarquée fin mars et multiplie depuis les 
critiques à l'encontre du chef de l'Etat, confronté à une 
violente contestation. L'assemblée constituante récemment formée 
l'a relevée de ses fonctions dès sa première séance, le 5 août.  
    Après avoir gagné la Colombie la semaine dernière, elle est 
arrivée mercredi matin au Brésil, où elle a tenu une conférence 
de presse. Luisa Ortega a dit avoir été persécutée en raison de 
ce qu'elle sait de l'affaire Odebrecht.  
    Outre Maduro, elle a mis en cause plusieurs membres éminents 
du Parti socialiste, dont Diosdado Cabello, et a dit avoir la 
preuve qu'Odebrecht lui avait versé 100 millions de dollars. 
Elle a promis de fournir tous les détails de l'affaire aux 
autorités américaines, espagnoles, mexicaines, brésiliennes et 
colombiennes. "La communauté internationale doit enquêter sur de 
telles affaires", a-t-elle déclaré.  
    Dans le cadre d'un accord judiciaire conclu aux Etats-Unis 
et au Brésil, la firme brésilienne de BTP a reconnu avoir versé 
des pots de vin dans 12 pays pour obtenir des marchés.  
    Au Venezuela, la télévision publique a diffusé mercredi des 
images d'une perquisition effectuée au domicile de Luisa Ortega. 
On y voit des sols de marbre, des portraits de la juge 
elle-même, une toile d'Andy Warhol, un sellier plein de bonnes 
bouteilles et une riche garde-robe. 
 
 (Ricardo Brito et Corina Pons, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

CGG
1.462 -3.24%
1.13868 -0.07%
5.15 +0.59%
28.4 -5.99%
1.7665 -1.62%

Les Risques en Bourse

Fermer