Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Vallourec : nouvelle secrétaire générale
information fournie par AOF04/07/2022 à 08:44

(AOF) - Vallourec a annoncé la nomination de Nathalie Joannes au poste de secrétaire générale du groupe. Elle prendra ses fonctions le 4 juillet et rejoindra le comité exécutif. Philippe Guillemot, PDG e Vallourec, a déclaré : "Je suis ravi d'accueillir Nathalie au sein du Groupe et du Comité Exécutif. Nathalie a une grande expérience de l'industrie mondiale. Elle jouera un rôle déterminant dans la transformation de Vallourec qui est maintenant bien engagée".

Nathalie Joannes succédera à Claire Langelier qui accompagnera le processus de transition. Claire quittera Vallourec après sept ans en tant que directrice juridique et secrétaire générale. Elle aura notamment participé à la restructuration financière du groupe.

Avant de rejoindre Vallourec, Nathalie était Executive vice president Legal and Compliance & General Counsel chez LEO Pharma. Elle a également travaillé au siège de Roquette Frères à Lille en tant que directeur juridique groupe.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points-clés

- Co-leader mondial, avec Tenaris, du marché des tubes en acier sans soudure (12 % de parts de marché) et leader mondial des solutions tubulaires premium ;

- Chiffre d’affaires de 3,4 Mds€, avec un positionnement fort dans le secteur pétrole-gaz (54 %), devant l’industrie en forte progression (36 %), la pétrochimie (6 %) et l’énergie électrique ;

- Nouveau modèle économique en 3 piliers : réduction des capacités de production en Europe, renforcement de la présence dans les 2 Amérique, au Moyen-Orient et en Asie du sud-est, plan de transformation vers une meilleure compétitivité ;

- Capital non opéable en raison de la présence de la BPI (2 %), les fonds Apollo étant 1ers actionnaires avec 20 % des titres et Edouard Guinotte, directeur général, présidant le conseil de 9 administrateurs ;

- Bilan assaini par l’augmentation de capital de juin 2021 avec des capitaux propres de 1,8 Md€ et des disponibilités de 1,1 Md€ face à 958 M€ de dette nette mais autofinancement négatif de 284 M€.

Enjeux

- Stratégie « Accélération » de croissance rentable via l’excellence industrielle et des fonctions support plus efficientes avec un objectif d’économies brutes de 200 M€ sur 2021-22 ;

- Stratégie d’innovation soutenue par 6 centres de R&D visant à :

- capitaliser sur l’avantage technologique (connexions VAM®) et les solutions digitales diffusées auprès des clients via la plateforme Smartengo Vallourec.smart,

- répondre aux défis de légèreté dans l’industrie, de rendement des centrales dans l’énergie électrique et de complexité des transports et stockage dans l’huile et gaz

- soutenir les propositions des salariés via les challenges d’Open Innovatin et le Booster ;

- Stratégie environnementale dans la liste A du CDP et validée par le SBTi en 2 volets :

- offre de solutions à la transition énergétique pour la géothermie, l’éolien offshore, le capture&stockage de carbone et l’hydrogène avec pour objectif « une hausse significative du chiffre d’affaires sur 2020-30 », ;

- diminution de l’impact : 40 d’énergie renouvelable, 96 % des déchets revalorisés, 43 % de l’acier issu du recyclage ;

- Qualité productive des 3 sites industriels majeurs : Youngstone aux Etats-Unis d’où un avantage compétitif pour le groupe favorisé par la hausse des droits de douane sur l’acier, VSB au Brésil, et Tianda en Chine ;

- Succès de Vallourec Umbilicals en charge des tubes pour ombilicaux offshore ;

- Déploiement des routes compétitives brésilienne et chinoise avec une production de tubes attendue de 500kt en 2024 contre 300kt en 2019.

Une transition écologique qui porte les prix des métaux

La transition écologique tire la demande et suscite la hausse des prix. Ainsi les prix du lithium ont bondi de 100 % l'an dernier, soutenus par les ventes de voitures électriques. Les besoins de métaux tels que l'aluminium, le cuivre, le graphite, ou le nickel devraient s'envoler d'ici à 2050. La guerre en Ukraine a renforcé la progression des prix car la Russie est un producteur important de matières premières minérales, en particulier d'aluminium, de palladium, de nickel et de titane. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a récemment alerté sur le risque de pénurie de plusieurs métaux nécessaires à la transition énergétique. L'Europe s'est mobilisée sur les métaux stratégiques avec l'objectif de renforcer sa souveraineté.

Valeurs associées

Euronext Paris +2.52%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.