1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Valeurs télécoms : Orange et Nokia ont les faveurs de Credit Suisse

Le Revenu07/12/2018 à 12:56

Orange fait partie des opérateurs télécoms préférés de Credit Suisse en Europe. (© C. Pelletier)

Dans le secteur des télécoms, les analystes misent pour 2019 sur Nokia et Orange. L'équipementier télécoms pourrait profiter des difficultés de Huawei aux États-Unis et l'opérateur historique bénéficie d'un bon positionnement et son dividende semble sûr.

Nokia et Orange figurent parmi les deux valeurs préférées de Credit Suisse en Europe pour jouer le secteur des télécoms en 2019.

Les deux titres s'appréciaient respectivement de 3,7% et de 1,4% ce vendredi 7 décembre en milieu de journée. Dans une note sectorielle, les analystes de la banque suisse commencent par insister sur les niveaux toujours élevés des investissements des principaux opérateurs télécoms pouvant entrainer des difficultés à verser un dividende élevé.

Il est vrai qu'en 2017, les quatre acteurs français ont investi 9,6 milliards d'euros dans leur réseau fixe en mobile, soit 8% de plus qu'en 2016. Un record qui pourrait être battu en 2018 et en 2019 et qui pèsera forcément sur le flux de trésorerie disponible.

Orange bien positionné

Mais selon Credit Suisse, Orange devrait mieux s'en sortir que les autres avec sa stratégie de positionnement «premium» qui semble porter ses fruits. Et son dividende est sûr.

Alors que la concentration du secteur se poursuit en Europe en 2018 (Pays-Bas, Suède), l'analyste mise aussi sur une opération similaire en France comme remède à la guerre des prix que se livre actuellement les opérateurs.

En ce qui concerne les équipementiers télécoms, Crédit Suisse place Nokia en haut de l'affiche.

Nokia profiterait des déboires de Huawei

Pour le courtier, la société devrait

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

-0.29%
-0.95%
-0.04%
0.00%
+0.04%
-14.24%
+1.67%
-1.57%
+0.15%
0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer